Ok, vous voulez devenir rédacteur web.

Vous avez fait vos premières recherches sur ce métier du web.

Vous vous demandez maintenant si les plateformes de rédaction sont un bon moyen de se lancer. C’est d’ailleurs ce qu’on vous a conseillé.

Sauf que quand vous avez vu la rémunération, vos rêves d’indépendance et de travail à la maison se sont vite envolés.

Alors, plateformes de rédaction web ou pas quand on est rédacteur web débutant ? Je vous donne mon avis sur la question. Sans filtre.

Une plateforme de rédaction, c’est quoi ?

Fonctionnement d’une plateforme de rédaction web

Une plateforme de rédaction web, de son joli nom, met en relation rédacteurs web freelances et personnes ayant des besoins en contenus web.

Pour faire intello lors d’une soirée entre copains, vous pourrez parler d”ubérisation” du marché de la rédaction web et freelance en général.

Pour s’inscrire sur une plateforme de rédaction, le rédacteur freelance doit bien souvent rédiger un court article test et donner des informations sur son profil (nom, prénom, expériences, niveau d’études, etc.). La plateforme évaluera alors le niveau du candidat, ce qui lui permettra de lui proposer des projets en adéquation avec ses compétences en rédaction web.

Selon les plateformes, le fonctionnement est différent :

  • certaines proposent des missions pour lesquelles les écrivains indépendants postulent ;
  • d’autres sélectionnent des freelances puis leur proposent des projets d’écriture.

Le client choisit alors un profil selon sa réactivité, ses compétences et les avis des autres clients. Le rédacteur web rédige le texte (article de blog, fiches produits, ebooks, etc.) qui est à son tour corrigé et scanné par la plateforme, ceci pour s’assurer de l’absence de duplicate content. Enfin, le client laisse un avis sur la prestation qu’il a payée.

Avantages des plateformes pour rédiger sur le web

Pour quelqu’un qui débute en rédaction web et qui se demande comment trouver des clients, les plateformes apparaissent un peu comme un Eldorado. Elles sont un moyen de démarrer :

  • sans portfolio
  • sans réseau
  • sans expérience dans ce métier digital
  • sans numéro SIRET.

Tout ce que vous avez à faire, c’est de :

  1. vous inscrire
  2. rédiger un article test
  3. attendre patiemment que l’on vous évalue
  4. commencer à écrire
  5. toucher vos premiers euros.

Pas besoin de chercher des clients par vous-même, ni de perdre du temps à faire des factures. Les plateformes de rédaction web s’occupent de tout.

Génial non ?!

Inconvénients des usines à rédacteurs

Oui, mais non en fait.

Parce que si vous envisagez de devenir rédacteur, je veux dire … pour de vrai. Gagner un vrai salaire qui vous permette de payer vos factures, vos courses, aller au resto, faire du shopping, voyager de temps en temps… et bien c’est mort.

C’est simple, pour moi, ne compter que sur les plateformes de rédaction web, c’est du masochisme professionnel.

Oui oui.

En restant sur ce genre d’usines à freelances, vous acceptez de vous faire exploiter, de sous-vendre vos compétences et y trouvez même un certain plaisir (la carotte = les gains immédiats).

Alors, je ne dis pas qu’il ne faut pas tenter, c’est même plutôt pas mal pour se faire une idée du métier de rédacteur web SEO. Mais ce que j’ai remarqué, moi, en presque 4 ans d’exercice, c’est que l’on y reste trop longtemps, coincé par le volume de commandes (la carotte ! La carotte !) et la peur de se lancer POUR DE VRAI.

Et ça, c’est si vous avez la chance de décrocher des missions.

Parce que ce n’est pas toujours le cas, loin de là. Entre le moment où vous vous inscrivez et l’obtention d’un premier projet d’écriture, il peut se passer 3,4,5 semaines, voire plus. Du temps que vous auriez pu consacrer au développement de votre futur business en ligne.

Et quant aux pro-plateformes qui vous diront qu’écrire pour de tels sites vous permet de créer un portfolio solide (pour aller chercher des vrais clients par la suite), je leur réponds que c’est FAUX. Les plateformes de rédaction web vous interdisent de reprendre les textes écrits comme référence.

Ha ! Ha ! La bonne blague.

Enfin, en allant sur ces agences de rédacteurs web freelances, vous participez à la paupérisation du métier. Comment allez-vous justifier vos tarifs de bobo parisien une fois que vous allez vous lancer puisque des tas de rédacteurs sont prêts à accepter le même travail pour un salaire d’ouvrier burundais🤔?

Bon, j’exagère. Tout n’est pas perdu pour vous. Vous pourrez toujours aller vous installer au Burundi 😂

Les différentes plateformes pour rédacteurs web

Textbroker

TextBroker est l’un des plus célèbres sites de rédactions web en France. Premièrement, il y a les “Open Order”, le rédacteur a le choix entre plusieurs centaines de commandes et sera rémunéré entre 0,7 et 3,5 centimes par mot. Ensuite, il y a les “Direct Order”. Ici, le client prend contact directement avec le rédacteur. Et enfin, il y a les “TeamOrder”, où c’est le client qui décide de la rémunération.

Textmaster

TextMaster est aussi un dinosaure sur le marché des plateformes de rédaction web. Elle a la réputation d’être un peu plus exigeante en ce qui concerne le niveau de rédaction/traduction et les délais. En ce qui concerne la rémunération, bah si ça ne vous dérange pas d’écrire pour 1 ou 2 cts/mot, vous trouverez votre bonheur.

Scribeur

Après évaluation de votre test, vous allez recevoir une note allant de 2 à 5 étoiles. Pour rechercher des missions, il vous suffit de vous connecter sur votre tableau de bord et de rechercher un texte.

Côté rémunération, c’est pas folichon non plus.

En général, il faut s’attendre à une rémunération allant de 1.2 centimes pour le niveau 2 étoiles à 5 centimes par mot pour le niveau 5 étoiles.

Rédactiweb

L’avantage de cette plateforme, c’est la simplicité de l’inscription. Mais ça, “c’est pour mieux te plumer mon enfant” 🙂

Vous entrez vos infos, sélectionnez vos sujets favoris (famille, web, voyage, finance, mode, sport, environnement, automobile, High Tech, beauté…, etc). Vous recevez alors un mail confirmant votre inscription. Toutefois, vous devez attendre les résultats du test d’évaluation pour savoir si vous êtes accepté et quel sera votre niveau de rémunération.

Pour les tarifs, même combat.

No comment.

Wriiters

Sur Wriiters, les clients en rédaction web ont la possibilité d’acheter des articles déjà rédigés par les rédacteurs. Un peu comme une sorte d’Etsy de la rédaction web.

Il arrive sur le site, consulte la boutique d’articles et ajoute les textes qu’il souhaite dans son panier. Il télécharge le texte et le publie sur son site. S’il apprécie un auteur en particulier, il peut demander à travailler exclusivement avec lui.

Côté rémunération, c’est le freelance qui fixe son prix.

Même si cette plateforme a l’air mieux que les autres, je doute qu’on puisse en vivre en étant seulement dessus. Si vous êtes rédacteur Wriiters, laissez votre avis en commentaires. Je serais curieuse de connaître votre expérience.

Woizi

La petite dernière.

Le rédacteur peut : soit postuler aux commandes (assez rares tout de même), soit être contactés par les clients, ou proposer leurs propres textes sur n’importe quelle thématique. Il semblerait que les tarifs soient les mêmes que les plateformes plus anciennes.

Résultat : pas de commandes + prix faibles = passons.

Greatcontent

Sur GreatContent, n’est pas rédacteur web qui veut. En effet, le site filtre les candidatures. Si vous rédigez pour eux, c’est que vous avez déjà des compétences solides.

Greatcontent est la seule plateforme pour laquelle j’ai rédigé. C’était une commande en lots, comme la plateforme en a l’habitude. 100 articles pour les assurances. Très belle opportunité pour moi, car elle m’a permis ensuite de décrocher 2 clients directs en assurances juste après cette mission.

Je ne regrette donc vraiment pas mon choix. D’autant plus qu’à l’époque, GreatContent offrait des prix supérieurs au marché. Je ne crache donc pas dans la soupe. C’est bien une plateforme de rédaction qui m’a lancé.

Ce que je veux vous faire comprendre, c’est qu’il ne faut pas y rester très longtemps. Au bout de quelques missions, et dès que vous vous en sentez capable (les retours positifs sont un excellent indicateur de votre niveau), prenez vos jambes à votre cou.

Les sites pour freelances

Ce sont des sites qui mettent en relation des milliers de prestataires situés aux 4 coins du globe. Ils s’appellent 5euros.com, malt, Upwork, Codeur.com, Rédacteur.com, Kang, etc.

Quels tarifs pour un rédacteur web sur les plateformes ?

Sans surprise, la fourchette de prix oscille entre 1 et 5 centimes le mot. 5 centimes pour les rédacteurs les plus talentueux of course. Disons 3 centimes pour la majorité d’entre eux. Auxquels il faut enlever 22% de charge en micro-entreprise, soit 0.023 €.

Si vous êtes chanceux, vous arriverez à grappiller 5 commandes de 700 mots par semaine. À ce tarif, vous pouvez espérer gagner 80 €/semaine.

Et encore, je n’ai pas parlé du tarif horaire. Car étant donné que ce type de plateformes en ligne sont les championnes des contenus les plus improbables du monde (qui a envie d’écrire des fiches produits sur des balustrades sérieux ?!), vous passerez sans doute 2 ou 3 heures à rédiger ces fichus 700 mots.

On est donc à un tarif horaire de 8 € au mieux, et de 5.36 € au pire.

Quelque chose me dit qu’il va y avoir un boom de migrants français au Burundi moi 😂😂😂

Comment trouver des clients en rédaction web (qui paient bien) ?

Bon alors, le métier de rédacteur web, c’est de la poudre aux yeux ou quoi Jennifer ? vous demandez-vous peut-être.

Pas du tout. Le secret, c’est de travailler avec de bons clients. Ceux qui ne rechignent pas à payer dignement. Ceux qui comprennent que la rédaction web est un vrai métier. Qui nécessite de solides compétences.

Et ça, mes chers amis, bonne nouvelle : ça existe.

Où les trouver ? J’ai créé une formation complète sur le sujet.

Pendant 3 mois, je vous apprends des techniques de webmarketing et des astuces tirées de ma propre expérience pour construire une carrière de rédacteur web solide. Vous n’aurez plus à aller chercher les clients, ils viendront d’eux-mêmes parce que vous aurez prouvé votre savoir-faire.

Le programme vous plaît ? Inscrivez-vous sur la liste d’attente via ce formulaire. Vous serez prévenu avant tout le monde de la réouverture des inscriptions.

Comment trouver des clients en rédaction web ?

Je veux savoir comment trouver des clients, les fidéliser et bien gagner ma vie !

En attendant, je vous souhaite une belle et longue carrière en rédaction web.

techniques de copywriting

 

 

 

Partagez