Cet article a été rédigé par l’équipe du site blogueur pro d’Olivier Roland 

Il n’y a pas si longtemps, référencer “correctement” son site web était plutôt simple. Il suffisait de truffer ses articles de mots-clés et d’obtenir quelques backlinks.

C’était largement suffisant pour séduire les moteurs de recherche.

Petit bémol par contre, la qualité du contenu laissait à désirer.

Aujourd’hui, concurrence oblige, les critères pour bien se positionner sur les pages de résultat sont beaucoup plus compliqués à respecter et à mettre en œuvre. 

Les internautes sont désormais au cœur du référencement. Ils sont devenus la priorité absolue des moteurs de recherche.

En plus de proposer du contenu de qualité, bien structuré, régulièrement, les sites doivent offrir l’expérience utilisateur la plus optimisée possible afin de satisfaire les internautes. 

Entre SEO pur et UX (expérience utilisateur), vous avez le sxo. Voyons comment procéder pour que Google vous aime.

SEO + UX = SXO

le sxo pour améliorer son référencement

Les méthodes de SEO se focalisent principalement sur la qualité du contenu, tandis que l’UX est un concept principalement axé sur l’utilisateur et son expérience de navigation. 

Le SXO (ou Search eXperience Optimization) est issu du mélange entre les deux acronymes. Ça consiste  à prendre en compte l’expérience de navigation des utilisateurs dans les stratégies de référencement naturel standard. 

Pour faire plus simple, le SXO consiste à mettre l’utilisateur au cœur des processus de développement des sites web

Quand on essaie de bien se positionner sur les moteurs de recherche, on se contente bien plus de leur plaire qu’aux visiteurs à qui sont destinés ces pages. 

Pourtant, via l’UX, vous pouvez :

  • réduire le bounce rate (taux de rebond)
  • conserver les utilisateurs sur votre site plus longtemps
  • leur donner l’envie de revenir

Le SXO, c’est donc le compromis idéal. Vous séduisez les moteurs de recherche, mais ne négligez pas l’utilisateur pour autant. Et ça, Google adore. 

Pourquoi le SXO est-il indispensable en rédaction web ?

Vous l’aurez compris donc, l’objectif final d’une stratégie SXO est de plaire aux moteurs de recherche.

Mais il est important de rappeler pourquoi les sites web s’efforcent à plaire à Google. 

Google donne de la visibilité aux sites internet :

  • les plus respectueux de ses critères de classification
  • qui satisfont les internautes en leur proposant les pages et sites web les plus pertinents possibles

De ce fait, on pourrait déduire de façon logique et raisonnable que les pages web, pour plaire à Google, devraient “satisfaire les internautes”. Malheureusement, ce n’est pas véritablement le cas.

Au risque de s’attirer les foudres des webmasters et stratèges SEO, il faut l’avouer, les pages web sont toujours plus respectueuses des critères de référencement de Google que des internautes eux-mêmes.  

Mais la tendance s’inverse.

Selon une annonce du géant américain, la qualité de l’expérience utilisateur fournie par page web sera désormais dans sa  mise à jour de mai 2021 un critère d’évaluation. 

Ce changement devrait avoir un impact significatif sur la satisfaction des utilisateurs et sur la qualité des pages web qui devront être conçues et optimisées pour ménager et fidéliser les internautes. 

Comment réussir le SEO de son site ?

seo ux

Jusqu’ici, les diverses stratégies SEO mises en œuvre par les administrateurs web et les agences SEO consistaient entre autres à soigner et optimiser le contenu mis en avant. Pour y arriver, la règle toute simple consiste à se positionner sur les bons mots-clés, de manière à fournir des réponses pertinentes aux requêtes émises par les internautes. 

Bien qu’elle soit simple, une telle règle est une opération de longue haleine qui se décline sous deux grandes phases :

  • Première phase : celle du référencement proprement dit. C’est l’ensemble des efforts faits pour accorder un site web avec les exigences des moteurs de recherche. Pour ce faire, rechercher des mots clés, réaliser des audits de contenu, rédiger du contenu de qualité, etc. sont des actions parmi tant d’autres à réaliser. 
  • La seconde phase consiste à entretenir la position de ses pages web sur les moteurs de recherche. C’est une opération de suivi qui consiste à :
    • rester en alerte des nouveaux critères d’indexation de Google 
    • surveiller les mouvements et stratégies des concurrents sur vos mots clés de prédilection

Ainsi, vous maintenez à jour votre référencement et votre activité continue d’être mise en avant par Google & Co.

Les avantages de l’expérience utilisateur (UX)

seo ux

L’expérience utilisateur (User eXperience, ou UX) est un terme apparu vers les années 90 qui vise à apprécier le comportement des utilisateurs pendant qu’ils interagissent avec un site web.

L’idée est de prendre connaissance des préférences des internautes, puis de réajuster leur parcours afin de rendre leur expérience la plus agréable possible.   

On sait désormais, grâce à l’UX, que du contenu mal structuré, irrégulier, un design bâclé, trop de publicités, d’audios ou de vidéos font partie des principales raisons qui incitent les utilisateurs à quitter un site. 

L’UX est aujourd’hui une science à part entière, qui fonctionne en faisant appel à d’autres domaines tels que :

  • le contenu (évidemment)
  • le web design
  • le marketing
  • l’ergonomie
  • la psychologie
  • etc.

L’UX partage également quelques particularités avec le référencement d’un site, notamment la vitesse de chargement d’une page web et sa compatibilité avec divers terminaux.

Téléchargez votre checklist SEO !

Cliquez pour recevoir une checklist des points SEO à ne SURTOUT pas oublier avant de publier un article.

La contrainte majeure du SXO

En réalité, il n’est pas toujours facile de prendre en compte les aspects UX dans une stratégie de développement web. Il faut avouer, allier SEO et UX relève parfois du défi.

Les divergences entre SEO et UX concernent en général la structure et le contenu. On est d’accord pour mettre les internautes au cœur du processus de développement d’un site tout en satisfaisant efficacement les besoins des moteurs de recherche.

Mais dans les faits, les besoins des internautes diffèrent clairement des exigences des moteurs de recherche.

Le problème vient des robots qui se chargent de parcourir les pages web. Ces robots ne lisent pas le contenu des pages de la même manière que les humains. 

Par conséquent, un contenu optimisé pour satisfaire ces robots peut sembler incohérent aux yeux des internautes. Le contraire est également valable, un contenu optimisé pour les internautes peut facilement sembler impertinent au regard des robots. 

Il revient donc aux deux parties, SEO et UX, de trouver un terrain d’entente face à cette grosse contrainte. Bien que Google fasse de nombreux efforts pour mettre fin à cette divergence, le problème persiste.

Comment réussir le SXO de son site ?

Si vous êtes resté jusqu’ici, alors vous avez probablement une idée de ce qu’il faut faire pour réussir le SXO de son site.

Voici dans le détail, les étapes à suivre pour mettre en place et optimiser son SEO. Vous remarquerez avec la pratique que le SXO relève plus du bon sens qu’autre chose. Le plus important, c’est de penser à ses visiteurs et à la perception qu’ils ont de notre site. 

#1. Soyez facilement accessible

sxo

Assurez-vous que le contact avec les internautes soit réussi. Ce conseil concerne principalement les sites mettant en avant une marque ou une entreprise. 

Lorsqu’un l’utilisateur saisit le nom de votre entreprise, ou une requête associée, il est toujours plus convivial qu’il puisse accéder, directement depuis le SERP, à vos coordonnées, vos horaires d’ouverture et de fermeture, votre adresse physique, quelques photos, etc. 

Google My Business est un outil qui vous permettra de renseigner de manière exhaustive les informations liées à votre entreprise dans une fiche, fiche qui s’affichera directement sur les pages de résultat de Google. 

#2. Assurez vous que vos pages web sont indexées dans Google

Commencez par vous enregistrer sur Google Search Console. Cet outil gratuit vous permettra de vérifier si votre site est bien indexé et référencé par Google.

Ensuite, vous prendrez les mesures, si nécessaire, pour améliorer cela. 

#3. Privilégiez votre audience

Pendant le développement ou la refonte de votre site web, ne perdez pas de vue votre audience. Évitez toutes les erreurs qui pourraient repousser vos visiteurs. 

La vitesse de chargement de vos pages représente la principale raison pour laquelle les visiteurs ne s’attarderont pas sur vos pages. 

Mise en page médiocre ou bâclée, police trop grasse, trop petite ou illisible, images de mauvaise qualité : voici des éléments qui nuiraient à votre taux de conversion. 

Il ne faut surtout pas oublier l’essentiel : le contenu.

Vos pages ne doivent pas être simplement destinées au bon regard de Google. Ne faites pas ce qui se fait habituellement ailleurs.

Rédigez du contenu de qualité, qui répond aux attentes des internautes qui vous liront.

De nombreuses ressources comme celle-ci existent sur le net pour apprendre à produire du contenu de qualité. Un contenu riche donnera envie à vos visiteurs de revenir sur votre site. 

#4. Be User Friendly

Cela sous-entend “privilégiez l’utilisabilité” de vos pages web. 

D’une part, rendre vos pages User Friendly revient à soigner et optimiser le séjour des internautes sur votre site web. D’autre part, il vous faudra adapter vos pages web pour tous les types de terminaux (mobile, tablette et PC). 

N’oubliez pas que vous devez simplifier au maximum la tâche à l’utilisateur. Les informations sur votre site doivent être facilement accessibles et la navigation super intuitive. 

 

Nul besoin de craindre la nouvelle mise à jour de Google ! Les changements requis ne sont pas si compliqués à mettre en place. 

Le plus important reste de faire preuve de logique, en se mettant le plus possible à la place de vos visiteurs et en leur fournissant l’expérience d’utilisation la plus fluide possible.  

Cette nouvelle mise à jour devrait donc être bénéfique pour tout le monde. 

L’essentiel n’est pas de se conformer à cette nouvelle exigence, mais de comprendre le signal que nous envoie Google.

Le SEO doit désormais intégrer l’UX pour devenir le SXO, une nouvelle tendance qui place toujours plus l’expérience utilisateur au cœur du référencement.

Ne vous contentez pas de faire le minimum requis, mais au contraire, soyez des rebelles intelligents et dès maintenant prenez l’habitude de toujours vous mettre dans les chaussures de vos visiteurs et de placer l’expérience utilisateur au cœur de tout ce que vous faites.

L’internaute moyen est curieux, égoïste, paresseux, conditionné, etc

Agissez maintenant, prenez des bonnes habitudes dès maintenant. Et surtout, apprenez à acquérir ce savoir qui vous permettra de vous démarquer de vos concurrents en offrant une UX plus agréable tout en améliorant votre SEO.

 

Partagez