Comment Vaincre sa Peur de se Lancer en Rédaction Web ?

Comment Vaincre sa Peur de se Lancer en Rédaction Web ?

Mourir d’envie de se lancer en rédaction web.

Avoir peur.

Désirer quitter son travail et devenir freelance.

Craindre l’avenir.

Ces sentiments ambivalents, vous connaissez ?

Certainement. Tous les aspirants entrepreneurs ont eu peur un jour ou l’autre. Et si vous rêvez de devenir rédacteur web, vous ne faites sûrement pas exception.

Le manque de légitimité, d’expérience dans le métier, la peur de l’échec, du jugement des autres, la menace de rester sur le carreau… C’est toujours la même histoire. On se trouve 1 000 excuses, pendant que certains osent et réussissent (ou pas d’ailleurs).

Comment font-ils ? Quel est le secret ?

Et si c’était juste une question d’état d’esprit ?

Pourquoi a-t-on peur de se lancer en rédaction web ?

Peur de devenir rédacteur web n°1 : “Je n’ai pas assez d’expérience”

L’industrie freelance est en plein boom. Il est donc normal de se sentir tout petit quand on démarre ou que l’on veut se lancer en rédaction web.

Vous remarquez que le marché de l’écriture freelance attire chaque année des milliers de salariés en reconversion professionnelle, de mères aux foyers qui veulent un petit revenu… Bref, ça grouille de monde. Vous vous demandez pourquoi les clients choisiraient de travailler avec vous plutôt que quelqu’un qui a plus d’expérience.

Le point positif, c’est qu’internet a encore de beaux jours devant. Des tas de sites d’entreprise, de blogs, de sites e-commerce débarquent sur la toile chaque jour.

Autant dire que du boulot, il n’en manque pas. Et plus les projets se développeront, plus, de votre côté, vous deviendrez expérimenté.

Comment acquérir de l’expérience à ses débuts en rédaction web ? En vous constituant un portfolio rapidement.

Peut-être pourriez-vous écrire quelques textes sans demander de compensation ?

Vous pouvez également facturer aux clients un tarif d’entrée de gamme avec lequel vous vous sentez à l’aise et l’augmenter au fil du temps, à mesure que votre valeur augmente. Cliquez ici pour savoir combien gagne un rédacteur web.

Peur n°2 : “J’ai peur d’échouer”

Et que mon conjoint/ma famille/mes amis se moquent de moi. Le fameux « Je t’avais prévenu ! »

L’échec fait partie des grandes peurs de se lancer en rédaction web. Et si ça ne marchait pas ? Et si je ne gagnais pas assez d’argent ? Et si aucun client n’aimait mon style ?

Mon meilleur conseil (qui peut sembler un peu cliché) est de se lancer quand même et de tout donner. De considérer l’échec comme une péripétie de film d’action que vous devez surmonter pour en tirer une leçon et devenir meilleur, pas une fin en soi.

C’est juste une question de mentalité, le fameux mindset des Anglo-Saxons.

Dites-vous qu’il n’y a que ceux qui ne tentent rien qui n’échouent jamais.

Fixez-vous des objectifs SMART réalistes et restez focus. Vous ne saurez jamais quels seront les résultats si vous n’essayez pas de devenir rédacteur web freelance.

Travaillez dur pour acquérir plus d’expérience, construire votre réseau, améliorer votre style d’écriture.

Quand j’ai commencé ma carrière de rédactrice web, je mettais des heures à rédiger. Mes textes n’étaient pas aussi bons qu’aujourd’hui. À force d’écrire, mon style s’est amélioré, des automatismes se sont mis en place.

À lire aussi  Comment Devenir Rédacteur Web Freelance ? La Méthode Pas à Pas

Peur de se lancer en rédaction web n°3 : “J’ai peur de ne pas pouvoir payer les factures”

Ah ! L’argent. Certainement l’aspect le plus récurrent dans la peur de se lancer dans entrepreneuriat.

Parce que, c’est clair, vos acolytes Engie, Free et Impôts.gouv ne vous feront pas une fleur parce que vous avez surmonté votre peur de l’échec et que vous vous êtes enfin devenu rédacteur ou rédactrice indépendant.

Alors, comment être sûr de pouvoir continuer à :

  • aller en vacances 2 fois par an ;
  • claquer 500 balles en shopping chaque mois ;
  • manger au resto au moins 1 fois/semaine ;
  • se faire livrer japonais tous les jeudis soirs ;
  • se faire faire un brushing chez Cathy, votre coiffeuse préférée, tous les samedis.

Sans oublier votre soin du visage à la boue de la Mer Morte calé chaque mois, vos abonnements au cinéma, chez le fleuriste, au coffret gourmet garni de produits d’épicerie fine….

Eh bien, la première chose que vous allez devoir faire, c’est déjà de revoir votre train de vie. Prenez une feuille, un crayon et faites un récap’ de vos dépenses mensuelles. Barrez celles qui ne sont pas essentielles à votre survie (non, ce magnifique pull de créateur en cachemire n’est pas essentiel à votre survie 😭😭😭😭😭 !!!!).

Maintenant, analysez votre budget mensuel et voyez ce que vous pouvez épargner chaque mois. Mon conseil, c’est d’avoir assez de liquidités pour couvrir au moins 2 mois de dépenses.

Du cash en banque, ça évite les crises d’angoisse. Du coup, vous prenez plus de risques.

De même, ayez une stratégie marketing bien ficelée et prospectez régulièrement. Passez une demi-heure par jour à chercher des clients en rédaction web, à vous faire connaître, etc.

Et puis, rien en vous empêche de se lancer en rédaction web tout en étant salariée.

Peur de devenir freelance web n°4 : “Je suis mieux dans un emploi sûr à temps plein”

Tout d’abord, croire que votre activité salariée est plus sûre que le travail indépendant est un leurre. La sécurité de l’emploi est un mythe.

Aucun emploi n’est sûr, en particulier dans le climat actuel.

Demain, votre boss peut vous dire ciao sous prétexte que les comptes de la boîte sont dans le rouge, ou que vous n’êtes pas assez performant en termes de chiffres.

Bien sûr, être freelance est difficile au début. Mais une fois que la machine est lancée, vous ne comptez que sur vous-même. Votre vie ne dépend plus d’un patron lunatique ou des courbes d’un logiciel de compta.

Rappelez-vous bien de cela : aucun job n’est sûr.

Peur n° 5 : “Je ne sais pas par où commencer”

En France, il existe un statut idéal pour se lancer en rédaction web sans prendre trop de risques : la micro-entreprise.

Vous vous inscrivez sur le site officiel (ça prend 10 minutes).

Lorsque le CFE a validé votre déclaration en tant qu’auto-entrepreneur, vous recevez le certificat d’inscription provenant de l’INSEE. Il comporte notamment votre numéro de SIRET et votre code APE. Comptez 1 à 4 semaines pour recevoir vos documents.

À lire aussi  Comment Être un Bon Rédacteur Web ?

Vous pouvez exercer légalement.

Pas de paperasse inutile, de compta. Vous déclarez votre CA tous les mois ou trimestre, au choix. Et si vous ne gagnez pas d’argent, vous ne payez pas de cotisations sociales. Zéro risque.

Commencez donc par là.

Peur n°6 : “Je ne sais pas comment trouver mes premiers clients”

Si vous partez de zéro, la question de décrocher vos premiers clients peut vite devenir une obsession. Vous vous sentez perdu dans ce vaste monde de la rédaction web et vous demandez comment vous allez bien pouvoir tirer votre épingle du jeu.

Je connais ce sentiment.

Tout juste débarquée en France après 15 années passées en Belgique, seule avec 3 enfants, travailler était pour moi une question de survie.

J’avais laissé de côté mon business de traduction depuis 4 années. Je ne me voyais pas rappeler mes anciens clients en leur disant “Coucou, je suis là maintenant!”. Et puis j’avais envie d’autre chose.

Je me suis inscrite en tant que micro-entrepreneur en juillet 2017. Comme tout rédacteur web en devenir qui se respecte, j’ai passé tout l’été à m’inscrire sur les plateformes de rédaction. Les files d’attente étaient longues. Trop longues. 3 à 4 semaines juste pour passer des tests. J’ai lu des livres sur la rédaction web, dont le fameux Bien Rédiger Pour le Web, d’Isabelle Canivet.

Septembre 2017 : je décroche ma première mission qui devait s’étaler sur 2 mois. Plutôt pas mal payée pour une plateforme. Je suis ravie. Au bout de quelques textes, je commence à comprendre comment on écrit un article (c’était sur les assurances). Pleine de confiance, je commence à postuler sur Linkedin.

Octobre 2017 : je décroche THE client de rêve pour tout rédacteur web. Il me fait passer un article test. C’est dans la boîte. On est payé de 4 à 8 cts le mot selon la qualité du texte. Je suis payé 8 cts. Pour 2 articles de 1 500 mots/ semaine au début. Cet unique client me rapporte donc environ 1 000 €/mois. Laurianne, la responsable des contenus, est super sympa. C’est le job de rêve pour moi.

Fin octobre 2017 : 2ème cliente directe, toujours via Linkedin. Elle a une entreprise de référencement et a des besoins en rédaction web. Article test. Cliente ravie. Début d’une longue collaboration. En moyenne 800 €/mois.

Décembre 2017 : la mission avec GreatContent se finit, j’enchaîne avec la rédaction de 100 fiches produits. Ce sera les seules prestations que je ferai pour une plateforme de rédaction.

Que pouvez-vous en tirer comme leçon ?

Que l’on peut se lancer en rédaction web en partant de zéro.

OK, le marché est devenu plus concurrentiel en 3 ans de temps. Mais si vous êtes doué, que vous avez les bonnes méthodes de rédaction et de prospection, alors trouver votre premier client ne devrait pas être difficile.

Quelques hacks de développement personnel pour surmonter sa peur de se lancer en freelance

Voici quelques techniques pour vous aider à surmonter vos peurs et alimenter votre succès. Utilisées régulièrement, elles peuvent avoir un impact puissant sur votre mental.

À lire aussi  Les Grands Mythes De La Rédaction Web

Visualisez la personne que vous aimeriez être

Imaginez-vous dans 2 ou 3 ans, rédacteur web SEO ou copywriter freelance. Vous êtes performant, vous avez confiance en vous. Les commandes sont là, les clients sont satisfaits. Tout roule.

Cette technique de la visualisation aide à modifier la façon dont vous vous voyez  en nourrissant votre subconscient d’images mentales positives. Je vous laisse lire cet article pour approfondir ce sujet passionnant.

Entraînez-vous à agir “comme si”

En utilisant la méthode “agir comme si”, vous marchez, parlez et vous vous comportez exactement comme vous le feriez si vous n’aviez absolument pas peur dans une situation particulière.

Le but est d’entrer dans la peau du personnage que vous voulez être. Cette pratique permet littéralement de sortir un moment de ses pensées limitantes. Tout désir devient réalité parce que l’action est présente mentalement mais également physiquement.

Vous souhaitez devenir rédacteur web ? Agissez comme si vous l’étiez déjà. Vous rêvez d’avoir un corps de rêve ? Agissez comme si vous étiez déjà dans la meilleure forme physique…

Vous avez compris le principe.

La méthode Kaizen

Le mot Kaizen est l’assemblage de deux termes japonais :

  • Kai = changement ;
  • Zen = meilleur.

Cette méthode de management fut initiée par Toyota à un moment où il fallait remettre l’économie nippone sur pied.

L’idée, c’est de réaliser chaque jour de petites actions pour atteindre votre objectif. La fierté d’avoir accompli des petits pas empêchera M.Cerveau de déclencher la fameuse résistance au changement et la procrastination.

L’ensemble de vos petites actions quotidiennes formeront un cercle vertueux qui permettront d’initier de nombreux changements intérieurs.

Cet article sur la méthode Kaizen est pas mal. Jetez-y un œil.

Lire des citations pour booster sa motivation

En voici quelques unes :

“Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve.” – Confucius.

“Il est dur d’échouer mais il est pire de n’avoir jamais tenté de réussir” – Franklin Delano Roosevelt

“Le succès, c’est se promener d’échecs en échecs tout en restant motivé.” Winston Churchill

“Celui qui attend que tout danger soir écarté pour mettre les voiles ne prendra jamais la mer. ” Thomas Fuller

“Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.” Sénèque

Et ma préférée :

“Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles.” Oscar Wilde

 

Voilà, à vous de choisir ce que vous voulez faire désormais.

Garder un job confortable dans lequel vous vous ennuyez. Continuer de vous occuper de votre famille sans toucher un balle, tout ça parce que c’est normal. Ou suivre votre rêve. Celui qui vous obsède depuis tous ces mois : se lancer en rédaction web. Je vous laisse réfléchir 🙂

Et si vous pensez que cet article sera utile à quelqu’un, partagez-le,

techniques de copywriting

Partagez

Cet article a 3 commentaires

  1. Alex

    Merci pour ce partage. La peur de se lancer est effectivement l’ennemi numéro 1 de l’entrepreneur qui sommeille en chacun de nous (tiens, c’est bô ça… 😉 Un autre hack très puissant, c’est de trouver un mentor pour nous guider, nous coacher à nos débuts. Bien sûr, ça ne se trouve pas sous les sabots d’un cheval. Mais là aussi, il n’y a que ceux qui n’en recherchent pas qui sont sûrs de ne pas en trouver !

    1. Jennifer

      Salut Alex,
      Oui, vrai pour le mentor. D’accord à 100%. Merci d’avoir partagé l’article sur ta page FB.

  2. Stella

    Merci Jennifer pour cet article qui comme d’habitude est pratico, pratique.
    Je me suis reconnue dans le cas numéro 1, ainsi que la manque de méthode au départ.
    Très bonne continuation

Laisser un commentaire