règles d
Langue française

Les Règles Typographiques à Connaître Absolument en Rédaction Web

Vous aimeriez, vous aussi, écrire des textes exceptionnels ?

Évidemment.

Vous le savez aussi bien que moi : le contenu est tout-puissant.

Mais le hic, c’est qu’il peut perdre son pouvoir en un claquement de doigt. Vous devez donc avoir l’œil. Fautes d’orthographe, référencement naturel, copywriting, etc.

Mais ce n’est pas tout.

Les règles typographiques jouent aussi un rôle décisif. Hélas, vous les négligez. Comme c’est dommage, si vous saviez.

Blogueurs, rédacteurs web, voici les règles de “typo” à connaître pour rédiger des textes sans fautes et gagner la confiance de vos clients.

Typographie : définition

La typographie, connue aussi sous l’appellation “typo”, désigne l’ensemble des règles de présentation d’un document (livre, article de blog, présentation commerciale, etc.). Elle concerne l’utilisation des majuscules, des abréviations, le choix de la police, la mise en page, etc.

Ces règles typographiques servent un seul et même objectif : améliorer la lisibilité. Le lecteur doit :

  • trouver la lecture agréable ;
  • retenir facilement et rapidement votre message.

Car, avouez-le : rien de plus agaçant qu’un article de blog intéressant, super bien documenté, mais dont la mise en page laisse à désirer.

Pourquoi la typographie est importante en rédaction web ?

Si on pense souvent à corriger ses fautes d’orthographe avant de publier un article, on oublie bien souvent les règles typographiques, notamment en ce qui concerne la ponctuation. La faute à l’anglais (WordPress ?) qui devient progressivement la norme dans les règles de ponctuation française. Je ne fais même plus attention aux ! ou ? attachés aux mots (vous en croiserez d’ailleurs sûrement sur le blog, difficile d’avoir l’œil sur tout !).

Pas si grave, me direz-vous.

Oui, sauf que…

Sans règles, la cohérence de votre ligne éditoriale se fait la malle. D’un article à l’autre, le lecteur peut se sentir perdu. Mine de rien, utiliser une typographie différente de texte en texte vous décrédibilise à mort.

Conclusion : en plus de le rendre attrayant, les règles typographiques donnent une dimension professionnelle à votre site.

D’autre part, si vous êtes rédacteur web, sachez que les clients exigeants demanderont des textes d’une qualité irréprochable. Vous pourriez passer à côté d’un gros contrat pour quelques espaces ou majuscules oubliées.

Et là, il ne vous restera que vos yeux pour pleurer.

Les règles de typographie à maîtriser pour ne pas passer pour un amateur

Les espaces

Première chose à savoir : le terme ” espace ” est un mot féminin en typographie.

Pas d’espace avant, une espace après

  • , la virgule : ce blog traite de rédaction web, et de référencement naturel ;
  • . le point : il parle aussi de copywriting ;
  • … les points de suspension : ce blog traite de rédaction web, de SEO…

Une espace avant, une espace après

  • ! le point d’exclamation : Comme ce blog est génial ! ;
  • ? le point d’interrogation : Voulez-vous devenir rédacteur web ? ;
  • ; le point virgule : vous ne vous trompez pas ; c’est un blog sur la rédaction ;
  • : les deux points : la rédaction web, c’est : écrire du contenu qui sera publié sur le web ;
  • – le tiret : le SEO – ou référencement naturel – permet de booster le trafic organique ;
  • « » guillemets français : espace avant et après les guillemets et espaces insécables à l’intérieur. « Savez-vous ce qu’est le SEO ? » demanda-t-elle. ;
  • ” ” guillemets anglais : espace avant et après les guillemets et pas d’espace à l’intérieur. “Qu’est-ce que le copywriting?” demanda-t-elle. ;
  • % les pourcentages : moins 20 % sur ma formation ;
  • () les parenthèses : une espace avant les parenthèses et espace après, mais pas d’espace à l’intérieur : le copywriting (ou rédaction publicitaire) est l’art de convaincre avec les mots.
  • [] les crochets : espace avant les crochets et après, mais pas d’espace à l’intérieur. Idem pour les accolades. { }

Petite astuce mnémotechnique :

  • signe simple : 1 espace après ;
  • signes double : 2 espaces, 1 avant et 1 après.

La ponctuation

Le point d’exclamation

La majuscule n’est pas obligatoire après un point d’exclamation quand celui-ci est en milieu de phrase.

Exemple :

Génial ! j’ai enfin compris comment rédiger une page à propos qui cartonne.

règles de typographie

Les énumérations

Elles sont utilisées pour aérer l’article et le rendre plus compréhensible.

Les listes numérotées

Ici, chaque élément commence par une capitale, et finit par un point-virgule. Le dernier élément se termine par un point.

Exemple :

Ce blog vous aide :

  1. À mieux écrire pour le web ;
  2. À vous améliorer en référencement naturel ;
  3. À devenir un as en rédaction.
Les listes à puces/bullet points

Chaque ligne commence par une minuscule et finit par un point-virgule, sauf la dernière qui finit par un point.

Exemple :

Ce blog vous aide :

  • à mieux écrire pour le web ;
  • à vous améliorer en référencement naturel ;
  • à devenir un as en rédaction.
Imbrication de listes

En cas de d’imbrication de listes, on utilise la virgule en fin de ligne.

Exemple :

Cet article est :

  • pratiquo-pratique ;
  • respectueux des règles typographiques :
    • majuscules,
    • ponctuation,
    • espaces ;
  • dans la catégorie langue française.

Les majuscules et minuscules

Quelques règles à connaître :

  • les lettres initiales des noms propres prennent la majuscule. Mais seule l’initiale la prend. On écrira donc “Christine Machintruc”, non pas “Christine MACHINTRUC” ;
  • un nom commun qui marque un caractère unique (par exemple « la Sécurité sociale ») devient un nom propre. Il prend une majuscule. Lorsqu’un adjectif qualifie ce nom, il prend une majuscule s’il est avant ce nom (“le Nouveau Monde”) mais une minuscule s’il est après (“l’Empire ottoman”) ;
  • les mots faisant référence aux populations, aux habitants ou aux langues : pour un nom (les Français, les Chinois), on met une majuscule; pour un adjectif (la langue française, la cuisine indienne), on met une minuscule. Même chose pour les langues : “je parle suédois”.
  • les noms de jour et de mois ne prennent pas de majuscule : “dimanche 1er janvier” ;
  • les titres ou qualités s’écrivent avec une minuscule : “le président de la République, le pape, le professeur Dupont, le ministre de l’Éducation nationale, etc.”

Les nombres

On ne met pas d’espace ni de virgule dans un nombre de moins de quatre chiffres :

  • 5 845 ;
  • 367 ;
  • 10 258 ;
  • 124.

Le séparateur d’une décimale est une virgule, non un point :

  • 20 147,32.

On laisse une espace entre le dernier chiffre d’un nombre et la première lettre d’une unité de mesure ou un symbole :

  • 18 kilos ;
  • 6,1 cm ;
  • 745 kilomètres ;
  • 19 °C ;
  • 48 €.
On écrit sans espace :
  • les années : la révolution de 1789 ; 
  • les numéros de page : page 306 ; 
  • les codes postaux : 75000 Nantes.

Les abréviations

  • Monsieur : M. (et non Mr.) ;
  • Madame : Mme ;
  • Mademoiselle : Melle ;
  • Maître : Me ;
  • Numéro : N° ;
  • Docteur : Dr.

Jamais de pluriel dans les abréviations, sauf Mmes (mesdames), MM. (Messieurs), Mlles (mesdemoiselles), Drs (docteurs), Mes (maîtres), nos (numéros ).

Les sigles et acronymes

On écrit les acronymes en majuscules, avec ou sans points : HTML, CSS, ONU, PAM, OCDE ou OCD. Pour faciliter la compréhension de votre lecteur, je vous conseille d’écrire le nom complet entre parenthèses.

Exception : les acronymes qu’on peut prononcer comme un mot ordinaire, sans épeler chaque lettre.

Exemple : “Unicef”.

Et caetera, etc.

Une des règles typographiques les moins respectées du web : les points de suspension ou “etc.”.

“Etc.” n’est jamais suivi de point de suspension mais par un point (pas besoin de majuscule sur le mot qui suit si “etc.” est dans une phrase”).

Exemple :

Marion et sa sœur sont allées faire du shopping. Elles ont acheté des pantalons, des jupes, des tee-shirts, etc. pour les vacances d’été.

Veillez à toujours insérer au moins deux exemples après “etc.”. Ainsi, on ne dit pas : “J’ai lu des romans, etc.” mais “J’ai lu des romans, des articles de blog, etc.”.

Enfin, dans une énumération, une dernière ligne qui finit par “etc.” prend bien 2 points : celui d'”etc” et celui de fin de phrase.

Exemple :

Ce blog vous aide :

  • à mieux écrire pour le web ;
  • à vous améliorer en référencement naturel ;
  • à devenir un as en rédaction web, etc..

Règles typographiques propres au web

Certaines normes s’appliquent particulièrement à la rédaction web :

  • évitez de souligner du texte qui n’est pas un lien, cela induit le lecteur en erreur ;
  • écrivez les nombres en chiffres, pas en lettres. Plus facile à lire ;
  • n’utilisez pas de police trop élaborée. La simplicité, toujours la simplicité.

Bon, je vous l’accorde, la langue française n’est pas des plus faciles. Mais si vous faites de la rédaction web, vous n’avez d’autre choix que de connaître les règles typographiques d’usage. C’est chose faite maintenant. Je vous conseille d’ailleurs de mettre cet article dans vos favoris.

Cet article vous a plu ? Likez et partagez 🙂

Merci et à très vite,

écrire un article optimisé

Partagez

10 commentaires

Laisser un commentaire