rédactrice web et confinement
Le métier de rédacteur web

Rédactrice Web et Confinement : 10 Astuces pour Survivre

Coronavirus : 10 astuces pour survivre au confinement quand on est rédactrice web freelance et maman

Ceci est un article invité, rédigé par Nabila. De formation juridique, Nabila est rédactrice web SEO, formée auprès de Lucie Rondelet. Ses thèmes de prédilection sont : la psychologie, le développement personnel, la spiritualité, entrepreneuriat mais sa culture générale et son ouverture d’esprit lui permettent de rédiger sur des thématiques très variées.

 

Visiblement cette maman a pris une décision radicale (ses trois enfants couchés comme des sardines, ligotés et bâillonnés !) pour pouvoir enfin travailler tranquillement

Si l’humour de cette image n’est pas du meilleur goût, en tant que maman travaillant à domicile, elle vous a certainement fait sourire, n’est-ce pas ?

Parce qu’on ne va pas se mentir, en tant que rédactrice web freelance, travailler à la maison, on y est habituée et on aime ça. 

Mais quand les enfants sont là, toute la journée, avouez que rester concentrée tout en supervisant un ou plusieurs petits monstres interdits de sortie en extérieur, cela peut ressembler à de la haute voltige !

Dans cet article, vous trouverez 10 astuces pour survivre au confinement quand on est rédactrice web freelance et maman. 10 astuces pour vous aider à concilier productivité, bien-être et vie familiale intense durant cette période exceptionnelle

Booster votre productivité de rédactrice web : les règles d’or

rédactrice web et confinement : comment faire

Astuce n°1 : Prévoir des plages horaires de travail en continu

Tous les trucs et astuces pour booster votre productivité, vous les appliquez déjà hein, puisque vous êtes une rédactrice web qui déchire, pas vrai ?  

Mais rester focus avec les enfants et le conjoint, qui vous tournent autour toute la journée, avouez que ça remet en cause les meilleures théories scientifiques sur la concentration et l’attention !

Dans ces conditions, je vous invite à bloquer, si possible, des plages horaires de travail d’au minimum de deux heures. 

Pour ma part, l’une des meilleures habitudes que j’ai mises en place ces dernières années est de me lever deux heures plus tôt le matin et d’avancer sur les tâches qui me demandent le plus d’attention, lorsque toute la famille dort encore.

Cela me permet surtout de rester concentrée sur une durée plus longue, sans être interrompue.

Vous n’êtes pas du tout du matin ? Dans ce cas, négociez avec votre conjoint et/ou vos enfants un créneau de deux ou trois heures durant lequel « Maman ne devra être dérangée sous aucun prétexte ». 

Astuce n°2 : Fuir les distractions extérieures

Pour augmenter sa productivité, pas de secret !

Vous devez vous couper de tout ce qui pourrait vous déranger et faire dévier dangereusement votre attention.

Rien de plus frustrant que d’être interrompue par une notification mail, Facebook ou Instagram sans importance, en plein milieu de la rédaction d’un article à destination de notre plus gros client sur le thème de « l’histoire du joint de culasse, de 1920 à nos jours ».

Pour éviter cela, coupez vos notifications.

Une solution encore plus radicale, qui m’a permis de boucler un article sur le zéro déchet, après des jours de procrastination infructueux (merci aux SMS de ma sœur et son journal de bord quotidien et très documenté sur les poussées dentaires de son petit dernier…) : mettre le smartphone en mode avion et ainsi couper SMS et appels.

Astuce n°3 : Savoir prioriser

Vous le savez comme moi, hiérarchiser ses tâches en fonction de leur priorité et savoir organiser son travail sont les clés de la réussite pour tous les freelances.

Il existe deux méthodes extrêmement connues dans la thématique de la gestion et de l’organisation du temps. Il s‘agit de la loi de Pareto et de la matrice d’Eisenhower.

La loi de Pareto, également appelée la loi 80/20 consiste à faire le tri entre l’essentiel et l’accessoire. 

Selon cette règle, si l’on veut être productif, on doit sélectionner les actions représentant 20% de son temps et qui apportent 80% des résultats. En parallèle, c’est également de mettre de côté les tâches qui prennent 80% de nos ressources pour seulement 20% de bénéfices.

Exemple : Vous avez 50 fiches produits à réaliser pour le lendemain, pour un client en rédaction web certes régulier mais pas très bon payeur. 

En parallèle, cela fait plusieurs jours que vous planchez sur un article invité pour un de vos blogueurs préférés et qui pourrait vous faire bénéficier d’une plus grande notoriété et donc potentiellement d’une clientèle supplémentaire.  

A votre avis, quelle action privilégier ? Si la raison pourrait faire pencher vers les fiches produits pour le court terme, en réalité c’est l’article invité qui vous rapportera le plus de bénéfices sur le moyen-long terme…

Voilà donc une application de la loi de Pareto (selon moi, je précise…)

La matrice d’Eisenhower est une méthode qui consiste à classer les tâches suivant leur degré d’importance et d’urgence

  1. Les tâches importantes et urgentes sont à réaliser en priorité ;
  2. Les tâches importantes, mais peu urgentes peuvent être reportées ;
  3. Les tâches non importantes, mais urgentes pouvant être déléguées ;
  4. Enfin, les tâches ni importantes ni urgentes peuvent être annulées ou reportées.

Pour ma part, ce n’est pas vraiment dans un cadre professionnel que j’ai pu vérifier l’efficacité de cette méthode.

Imaginez : un samedi matin tranquille, une fois n’est pas coutume, vous traînez au lit (le repos bien mérité de la guerrière après une semaine particulièrement intense), votre conjoint est déjà levé, il fait faire des activités manuelles aux enfants. 

La vie est belle, tout est sous contrôle….

Quand soudain, le coup de fil qui tue : votre amie d’enfance, Pauline, de passage à Paris, s’invite dans deux heures avec mari et enfants, pour déjeuner chez vous !

Branle-bas de combat dans la maisonnée, toute la petite famille mise à contribution pour faire de votre petit appartement encombré, un endroit spacieux, bien rangé, une vraie maison IKEA.

Là où la matrice d’Eisenhower est utile, c’est pour s’orienter vers les tâches ménagères vraiment importantes et urgentes, celles liées aux endroits où il y aura vraiment du passage de vos invités.

C’est par exemple reprendre votre conjoint qui s’attaque au nettoyage à grandes eaux des murs et des portes, tâche ni importante ni urgente dans le cas présent !

Il faudra plutôt l’orienter vers le rangement du placard de l’entrée, important et urgent, puisqu’au moment de l’arrivée et du départ de vos amis, tout ce petit monde va certainement y stationner un bon moment… 

Vous voyez ce que je veux dire, les départs qui n’en finissent plus, les dernières discussions sur le pas de la porte ?

Enfin, tout ceci, vous me direz, c’était avant le confinement…

Sur ce point, au moins, on va être tranquille un petit moment.

Astuce n°4 : Ne pas commencer de tâches avant d’avoir terminé celles en cours

Pour en revenir à notre super organisation de killeuse de la rédaction web et maman, on pense souvent être plus efficace parce qu’on fait plusieurs choses à la fois.

C’est vrai que dans notre monde actuel, il nous arrive souvent à la fois de lire ses mails, répondre au téléphone, consulter sa page Facebook et rédiger un article…

Pourtant, c’est est le meilleur moyen de se disperser car à vouloir tout faire, on ne fait pas grand-chose finalement.

Donc, dans la mesure du possible, il est conseillé de se lancer dans une tâche à la fois, de la terminer et de passer à une autre. 

Moi, j’appelle cela aussi « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » (je l’aime beaucoup ce proverbe…)

Je ne sais pas pour vous, mais de mon côté, j’aime beaucoup l’idée qu’une tâche est finie et que je n’aurai pas à y revenir.

Tout ce qui libère de la charge mentale est bon à prendre, n’est-ce pas ? 

Tenir compte du rythme de la famille quand on est rédactrice web en confinement

rédactrice web et confinement

Une première semaine de confinement avec les enfants et le conjoint vient de se terminer et vous avez tenu le coup ? Bravo !

Je ne veux pas casser l’ambiance mais savez-vous que nous sommes vraisemblablement partis pour 5 à 7 semaines de confinement en famille selon les zones A, B ou C (vacances scolaires d’avril comprises) ?

Allez, force et honneur !

On ne va pas se laisser abattre, on est des freelances, on a l’habitude de gérer des crises et de trouver des solutions !

Dans la suite de cet article, je vous donne toutes les astuces pour que tout se passe pour le mieux avec vos chères petites têtes blondes !

Astuce n°5 : Faire preuve de pédagogie et de patience (plus que d’habitude…)

« Trop bien, y’a plus école ! » 

 Qui n’a pas vu ses enfants fous de joie, danser devant la télévision, après l’annonce du Président de la République de la fermeture de tous les établissements scolaires jusqu’à nouvel ordre ?

Pour les enfants, au départ, le confinement n’est pas vraiment un problème, puisqu’ils sont avec papa et maman !

Mais peu à peu les tensions risquent de surgir car il faut gérer les devoirs, les écrans et l’ennui…

De plus, certains enfants, peuvent, à terme, être stressés par la situation nouvelle et les informations entendues ici et là.  

Ils ont alors tendance à se montrer « pot de colle » avec vous car c’est la seule façon qu’ils ont trouvé pour exprimer leur stress.

Si c’est le cas chez vous, n’hésitez pas à prendre un moment pour expliquer, en utilisant des mots simples, les raisons du confinement, en quoi le virus est dangereux et qu’il y a des chances réelles de le vaincre prochainement. 

Privilégiez l’écoute et la communication bienveillante.

Je sais : c’est plus facile à dire qu’à faire…

Vous allez forcément être irritable, après plusieurs jours à jouer les arbitres, dans un plus ou moins grand espace, sans avoir pu mettre le nez dehors…

Pourtant, dites-vous qu’avec les enfants, surtout les plus jeunes, le fait d’évoluer dans une ambiance sereine est le plus important.

Si vous sentez que vous êtes à deux doigts de craquer, n’hésitez pas à passer le relais à votre conjoint, pour vous isoler, le temps de vous calmer : prenez un bain chaud, écoutez une playlist de musiques apaisantes au casque, faites une séance de méditation.

Astuce n°6 : Superviser les devoirs sans pression inutile

N’en déplaise aux enfants, confinement n’est pas synonyme de vacances scolaires

Le gouvernement a mis en place des plateformes éducatives pour que les élèves puissent suivre les cours à distance, les enseignants envoient également des cours spécifiques par mail.

Idéalement, fixez un cadre dès le départ.

Préparez avec les enfants un planning journalier prévoyant les heures de lever et de coucher, les plages de travail scolaires, les repas, les temps de pause, les jeux, les activités détente en famille.

En général, les enfants aiment avoir un rythme régulier et pouvoir anticiper ce qu’ils vont faire par la suite, sauf s’il s’agit bien sûr d’ados en pleine crise !!

En ce qui concerne les apprentissages, ne vous mettez pas la pression ! 

Votre progéniture n’a pas besoin de faire ses devoirs 8 heures d’affilée.

Vous pouvez par exemple prévoir les activités scolaires le matin, quand les capacités intellectuelles de nos chères têtes blondes sont à leur maximum et les activités ludiques l’après-midi, en alternant la supervision avec votre conjoint.  

Astuce n°7 : Laissez les enfants s’autonomiser

Après les activités scolaires, place à la détente !

On pense tout de suite aux activités manuelles, très nombreuses et qui peuvent vous laisser quelques heures minutes de répit….

Inutile de toutes les énumérer, un petit tour sur PINTEREST vous donnera énormément d’idées.

Quelques exemples : dessins, origamis, coloriages, pâte à modeler….

Je vous fais grâce de la peinture et de la pâte à sel (est-ce vraiment le moment de se rajouter du nettoyage supplémentaire quand c’est déjà la forêt vierge dans la chambre des enfants, je vous le demande ?)

Pour ceux qui ont la chance de disposer d’un jardin, une multitude d’activités peuvent occuper quelques temps les enfants : faire des jeux d’extérieur, observer les insectes, collectionner des feuilles…

En ce qui concerne les écrans, déculpabilisez-vous !

La période est suffisamment exceptionnelle pour lâcher prise sur le sujet.

Il suffit simplement de sélectionner du contenu éducatif et culturel.

Ça tombe bien, en cette période, de nombreux éditeurs ouvrent l’accès gratuitement à leur contenu, compte tenu de la situation.

Pensez aussi à vous : vous n’êtes pas seulement rédactrice freelance et maman

rédactrice web et confinement : les astuces pour bien travailler

Vous connaissez la métaphore du masque à oxygène ?

Si vous avez déjà pris l’avion, vous savez que lors de la présentation des consignes de sécurité par les hôtesses de l’air et les stewards, on vous explique, notamment, de quelle manière utiliser le masque à oxygène qui tombe devant vous en cas de dépressurisation de l’appareil.

Ce qui m’a toujours surprise et que je comprends mieux maintenant que je suis maman, c’est que si l’on est avec un enfant, il est indispensable de mettre d’abord le masque sur son propre visage avant d’en mettre un à l’enfant.

Pourquoi ? Parce que si on s’évanouit avant d’avoir pu apposer le masque sur son visage, on ne pourra apporter d’aide à personne.

Moralité : si vous voulez prendre soin des autres, vous devez d’abord prendre soin de vous-même.

À lire aussi  Quitter Son Travail : 13 Signes qui Prouvent que C'EST LE BON MOMENT

Astuce n°8 : Reposez-vous

Pour être encore plus productive, vous devez vous reposer

Idéalement, vous devez vous laisser des espaces dans votre agenda pour du « néant » au moins une fois par semaine.

Cela vous permettra de faire faire une pause à votre mental, ce qui contrairement à ce que l’on pourrait croire, est loin d’être une perte de temps.

Si vous êtes vraiment dans l’impossibilité de vous accorder une vraie pause « non, rien de rien, je ne ferai rien », réalisez des tâches qui vous demanderont moins d’attention, comme créer des visuels Instagram, rechercher des photos sur Internet etc… 

Attention : Essayez tout de même de limiter les pauses « réseaux sociaux », ce n’est pas forcément bon pour vos yeux ni pour votre crâne.

Efforcez-vous de vous lever, de marcher, de prendre un bol d’air frais sur votre terrasse ou à votre fenêtre.  

Cela vous sera forcément plus bénéfique.

Astuce n°9 : Pratiquez des activités qui vous plaisent

Le confinement peut également être une opportunité pour se reconnecter à soi et à ce qu’on aime faire. 

Vous avez déjà terminé le visionnage de vos séries NETFLIX en retard ? Vous connaissez toutes les combinaisons gagnantes de vos jeux de sociétés préférés par cœur ?  

Trouvez ou retrouvez des activités que vous appréciez particulièrement.

Vous n’aviez plus le temps de vous remettre au sport ? Pas d’excuses, durant cette période, de nombreux programmes de gym, yoga, fitness sont mis en ligne gratuitement.

Vous avez toujours voulu vous mettre au tricot ou au point de croix, maintenant que vous avez un peu plus de temps, profitez-en, lancez-vous !

Astuce n°10 : Soyez sur les starting-blocks pour l’après-confinement

Et si on voyait cette quarantaine comme une opportunité unique de faire le bilan sur son activité professionnelle ?

C’est le moment idéal pour : 

  • redéfinir ses objectifs (après tout, nous sommes encore en début d’année);
  • faire une prospection ciblée sur les prospects qui partagent vraiment nos valeurs;
  • préparer du contenu à l’avance pour son propre blog….

Et si c’était également l’occasion de se former et repenser les services que l’on offre à ses clients en tant que rédactrice web ? Copywriting, Community Management, SEO (Search Engine Optimisation) les possibilités sont infinies. 

 Et vous ? Quelles sont vos astuces durant cette période ? Discutons-en en commentaires.

Cet article vous a plu ? Partagez-le.

À lire aussi  Devenir Entrepreneur Sur Internet : 4 Métiers Rentables

Pour contacter Nabila :

Partagez

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *