Vous avez un business en ligne ?

Un blog ? Une chaîne YouTube ? Un podcast ?

Vous recherchez sans doute des moyens de mieux vous organiser pour vous développer.

Depuis que je blogue, j’ai mis en place certaines habitudes qui ont eu un impact positif, dans ma vie privée, mais surtout dans ma façon de gérer mon business.

Je vous les donne dans cet article. Elles pourront vous rendre la vie plus facile.

Habitude n°1 : J’ai un emploi du temps… carré

Avant de devenir blogueuse, j’avais une vision erronée de la vie de web entrepreneur. Faute aux vidéos YouTube des gourous de la Semaine de 4 heures.

Ce que j’ai vite compris, c’est que sans rigueur, point de réussite possible.

Depuis que j’ai arrêté la rédaction web en freelance pour me consacrer uniquement à mon blog, je me suis donc fixé un emploi du temps que j’essaie de respecter à la lettre.

Voilà ce que ça donne :

  • Lundi : liste des objectifs hebdomadaires/Création des publications réseaux sociaux de la semaine/Réponses aux mp, demandes de partenariats, etc.
  • Mardi : création produit payant
  • Mercredi matin : rédaction des mails de la semaine suivante
  • Jeudi : rédaction PDV clients/Rédaction article blog pour la semaine suivante
  • Vendredi : fin rédaction article blog/Création produit payant
  • Dimanche : rédaction article invité/Suivre une formation que j’ai achetée

Pas aussi sexy que le farniente au bord d’une piscine, n’est-ce pas ?

J’ai mis du temps à trouver une routine efficace, celle-ci est d’ailleurs ma dernière mise à jour (j’ai décidé de me mettre à l’email quotidien dans quelque temps. J’ai donc réorganisé mon planning en fonction de ce nouvel objectif).

Si vous êtes blogueur débutant, vous fixer un planning et vous y tenir est sans doute le meilleur conseil à suivre.

Je sais, ce n’est pas aussi évident pour tout le monde. Beaucoup d’entre vous ont un job à côté. J’ai moi-même cumulé rédaction web à temps plein et création de mon blog pendant 18 mois. Les semaines de 50 heures, je connais, croyez-moi.

Essayez tout de même de trouver une quinzaine d’heures par semaine pour travailler sur votre business. Et tenez-vous à ce rythme. L’important, ce n’est pas la quantité, c’est la régularité.

On peut tout à fait consacrer 30 heures à son blog, brasser de l’air et ne pas avancer concrètement. Et à l’inverse, n’avoir que 10 heures par semaine, bosser à fond durant ce laps de temps, et être beaucoup plus performant.

Habitude n°2 : Je me fixe des objectifs par palier

Aaaah les objectifs.

La base.

Se fixer des objectifs précis :

  • vous permet de vous projeter sur le long terme sans perdre en motivation : vous découpez un grand objectif en plusieurs petits
  • vous aide à augmenter votre confiance en vous : 1 objectif atteint, c’est super gratifiant
  • vous aide à évaluer votre progression de ce qui semblait être une montagne insurmontable

Je fonctionne avec les objectifs depuis mes débuts en freelance. Et ça m’a plutôt bien réussi, c’est pourquoi je vous le recommande.

Voilà comment je procède :

  • je me fixe 1 ou 2 gros objectif à réaliser dans les 90 jours
  • je liste chaque étape pour le réaliser
  • je découpe ces étapes en petites sessions de travail que je cale dans mon emploi du temps hebdomadaire

Chaque dimanche, je décide quelle étape je vais accomplir. Et chaque fin de journée, je liste 1 ou 2 actions à faire le lendemain pour y arriver.

Plutôt que d’avancer au petit bonheur la chance, vous créez des routines qui vont vous amener chaque jour plus proche de votre but, à savoir : atteindre votre objectif.

Bon, évidemment, tout n’est pas réglé comme du papier à musique. Il y a toujours des petits couacs, des imprévus. Mais le principal, c’est d’avoir un cap.

Habitude n°3 : Je fais du sport tous les jours

Je ne suis pas de nature stressée.

Tous les gens qui me connaissent sont d’ailleurs souvent étonnés de ma zénitude à toute épreuve. Toutefois, je me rends compte qu’entreprendre sur internet apporte son lot d’inquiétudes et d’angoisses par moment.

Vous n’êtes plus tout à fait freelance. Plus de clients auxquels se rattacher. Plus de chiffre d’affaires constant qui tombe tous les mois. Vous êtes seul maître à bord.

Et ça, je peux vous le dire, ça met une pression de dingue. Surtout quand vous avez des enfants.

Pour évacuer ce stress, je me suis mise au footing. Moi qui n’avais pas couru depuis la classe de 3ème. Imaginez les dégâts 🙂

Aujourd’hui, je cours mes 45 minutes finger in the nose, 3 fois par semaine. Et le reste, je fais des exercices à la maison.

Toujours en fin de journée.

Ça fait un bien fou. Je me sens plus légère à la fin de ma séance. Comme vidée. Prête à attaquer une nouvelle journée.

Pas étonnant que les plus grands entrepreneurs fassent tous du sport.

Si vous ne vous y êtes pas encore mis, lancez-vous.

Le dépassement de soi couplé à l’effort physique, c’est un vrai shoot d’adrénaline.

Habitude n°4 : Je lis un peu chaque soir

Ce que j’aime avec les routines quotidiennes, c’est qu’elles ne demandent pas d’efforts considérables, mais que le résultat est colossal.

Prenez l’exemple de la lecture. Une dizaine de pages chaque jour, ça fait 2 bouquins de 150 pages en 1 mois. Soit 24 bouquins en 1 an. En 2 ou 3 ans, vous aurez ingurgité une quantité incroyable d’informations et de savoirs.

Avant, je lisais un livre d’une traite et je n’en ouvrais plus pendant des semaines, voire des mois quand j’étais trop occupée. Aujourd’hui, avec ce système, j’accumule des connaissances de façon régulière, j’explore de nouveaux styles littéraires, ça m’ouvre l’esprit et me donne de l’inspiration pour mon blog.

Toujours mieux que de finir ma journée sur Facebook ou Instagram.

Habitude n°5 : Je ne travaille plus certains jours de la semaine

Cette habitude a été la plus difficile à mettre en place.

Avant, je travaillais tous les jours, tous les soirs, le weekend, et même en vacances. Impossible de décrocher. J’ai fait ça pendant plusieurs années.

Et puis un jour, gros ras-le-bol.

Plus envie de rien. Je me mettais devant mon écran, mais je n’étais plus capable de créer quoi que soit de potable.

Sans oublier le sentiment de culpabilité envers mes enfants :

“- Maman tu peux jouer avec moi?”

– Non, je travaille mon chéri”.

Aujourd’hui, mon fils a 6 ans. Je me rends compte qu’il a vite grandi, et que j’ai perdu beaucoup de temps.

Alors j’ai dit stop.

Désormais, je consacre le mercredi après-midi et la journée du samedi à ma famille.Et le dimanche matin, je me lève tôt pour travailler pendant que tout le monde dort.

Et si un jour je n’ai pas envie de travailler, je m’écoute et je fais autre chose.

Vous m’auriez donné ce conseil il y 2 ans, j’aurais levé les yeux au ciel. Aujourd’hui, je vous le dis haut et fort : reposez-vous, il en va de votre santé mentale.

Habitude n°6 : Je visualise mon “Pourquoi” pour ne plus procrastiner

Mon gros souci, c’est que plus je mets de côté le travail, plus j’ai du mal à m’y remettre. C’est pour ça que je n’ai jamais encore décroché plus de quelques jours d’affilée (c’est mon défi pour cet été ;)).

Avant quand je procrastinais à mort, je me mettais à faire des trucs improbables juste pour ne pas avoir à bosser.

Une page de vente à rédiger ? Hummm… et si j’allais ranger le garage.

Mon planning éditorial à créer pour le mois ? Ah mais au fait, je n’ai pas nettoyé mes placards de cuisine cette semaine.

Un cours à enregistrer ? Mais attends, le plafond de ma chambre, ça fait combien de temps qu’il n’a pas été lessivé ?

Seulement voilà, ces mauvaises habitudes peuvent vous faire perdre un temps fou et ralentir votre croissance.

Tout ça pour des placards de cuisine?!

Alors là aussi, j’ai décidé d’arrêter.

Aujourd’hui, quand je procrastine, je prends 5-10 minutes pour me rappeler pourquoi j’ai créé ce blog. J’imagine mes enfants avec une bonne situation professionnelle, mes parents dans la maison que j’aurai pu leur offrir pour leur retraite.

Et ma revanche sur le destin 💪.

Habitude n°7 : J’y vais… même si ce n’est pas parfait

Une des leçons que je tire de ces années de blogging, c’est qu’il ne sert à rien d’attendre que tout soit parfait pour se lancer.

Avoir un site topissime avant de créer son blog.

Comprendre le langage html avant de publier son premier article.

Créer la meilleure formation du monde avant de la vendre.

Etc.

Tout ça, c’est de la procrastination intelligente.  Et ça vous empêche d’avancer.

Quand vous arrivez à une étape clé, la seule chose à faire c’est de foncer. Une fois que ce sera terminé, vous serez fier d’avoir surpassé vos peurs. Conséquence : vous vous sentirez plus confiant pour franchir un nouveau cap.

Et vous, quelles sont les petites habitudes qui ont un impact positif sur votre vie. Dites-le en commentaires.

Je suis curieuse de le savoir.

Bye 🙂

 

Partagez