mythes de la rédaction web
Le métier de rédacteur web

Les Grands Mythes De La Rédaction Web

“Qu’est-ce que tu fais comme métier?”

“Rédactrice web.”

“Ah oui ! J’en ai vaguement entendu parler. Tu écris des articles le soir devant ta télé et tu gagnes de l’argent sur internet, c’est ça ?”…

Voilà le type d’idées reçues auxquelles doivent faire face la majorité des rédacteurs web professionnels.

Alors, j’ai décidé de dire stop !

Voici 5 mythes de la rédaction web à bannir dès maintenant !

Mythe n°1 : la rédaction web, c’est du journalisme

Faux ! Le rédacteur web écrit pour internet, non sur format papier.

Et cela fait toute la différence.

L’œil se fatiguant plus vite sur écran, le contenu doit être plus digeste, plus facile à scanner.

De plus, le rédacteur web retravaille des infos trouvées sur le web, contrairement au journaliste qui fait des investigations plus poussées (interviews, enquêtes sur le terrain, etc.).

Mythe n°2 : le rédacteur a fait des études littéraires

Même s’il est vrai que le rédacteur web doit maîtriser la langue française, nul besoin d’avoir étudié Flaubert, Rousseau ou Hugo en long, en large et en travers pour être un bon rédacteur web.

En revanche, la lecture régulière est un must pour apprendre du nouveau vocabulaire et développer sa culture générale.

Conclusion : tous les profils sont éligibles à ce métier.

Mythe n°3 : un rédacteur web n’écrit que pour les plateformes

Encore un autre grand mythe de la rédaction web.

Les plateformes de rédaction comme Textmaster ou Greatcontent ne représentent qu’un infime segment du marché. Des millions de sites internet et de pages sont mises en ligne chaque jour, autant de potentiels clients à prospecter. Fort heureusement !

Mythe n°4 : on ne peut pas vivre de la rédaction web

Si, c’est possible.

De nombreuses entreprises n’hésitent pas à mettre la main au portefeuille pour avoir du contenu de qualité car elles savent que c’est un gage de crédibilité auprès de leurs clients.

Il suffit juste de cibler les bons prospects !

À lire aussi  Rédacteur Web Débutant : les 9 Erreurs qui Tuent Votre Business

Pour aller plus loin , lisez cet article où je raconte comment je suis devenue rédactrice web.

Mythe n°5 : savoir écrire = être rédacteur web

Faux ! Tout comme savoir compter n’est pas égal à être comptable.

Un des grands mythes de la rédaction web consiste à croire qu’il suffit d’avoir eu de très bonnes notes en Français et de ne pas faire de fautes d’orthographe pour devenir rédacteur web.

Un rédacteur web professionnel doit :

  • avoir des connaissances solides en SEO (référencement naturel) pour trouver les mots clés qu’il faut pour être bien positionné dans le SERP des moteurs de recherche;
  • maîtriser WordPress, Drupal, etc. De nombreux clients demanderont au rédacteur web d’intégrer leurs textes sur ces CMS (Content Management System);
  • connaître et appliquer les techniques de copywriting : pour rédiger des articles engageants qui permettront à vos clients de gonfler leur chiffre d’affaires, et à vous, de proposer des tarifs beaucoup plus élevés que la moyenne.

Les grands mythes de la rédaction web en image

Pour récapituler tout ça et en savoir plus sur la rédaction web, je vous propose cette infographie à partager au maximum, afin de faire connaître ce merveilleux métier.

mythes de la rédaction web

 

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs “Les plus grands mythes de votre domaine” organisé par Elodie et François du blog La Céto Sympa. Si vous avez aimé cet article, je vous remercie de cliquer sur Partager l’article !

Partagez

Laisser un commentaire