balises html
SEO

Les Balises HTML en SEO : Tout Comprendre

Les Balises html en SEO : h1 – h6

Les balises html, plus communément appelées balises <h1>, <h2>, <h3>, <h4>, <h5> et <h6>, permettent de structurer une page afin d’en faciliter sa lisibilité. En plus de cela, elles peuvent influencer indirectement le SEO de vos pages dans les SERPs.

Et parce que leur importance dans l’optimisation des moteurs de recherche et l’expérience utilisateur est si importante, il est essentiel de savoir exactement ce qu’elles sont, et comment les utiliser correctement.

Qu’est-ce qu’une balise html ?

La balise d’en-tête définit l’en-tête principale d’une page (<h1>). Les balises <h2> – <h6> correspondent aux sous-titres de votre page.  Elles sont utilisées comme un résumé du texte et donnent l’essentiel du contenu en transmettant de manière concise son message principal.

Le World Wide Web Consortium définit six niveaux de titres de section en HTML, <h1> étant le plus important et <h6> le moins important :

Pourquoi avez-vous besoin d’utiliser des balises seo ?

Les balises html offrent deux avantages énormes aux pages web : clarté et hiérarchie.

Mais ce ne sont pas les seules raisons pour lesquelles vous devriez utiliser des titres et sous-titres. En fait, les avantages de leur utilisation peuvent être décomposés en plusieurs catégories.

Examinons-les de plus près.

Les balises d’en-tête offrent des opportunités de placement de mots clés

Pour améliorer son référencement, utilisez les termes utilisés par vos clients dans vos balises hn. Vous augmenterez vos chances d’apparaître dans les premières positions.

Pour cette raison, j’ai inclus les mots SEO et balises html dans l’en-tête principale de cet article. Et je vous suggère fortement d’ajouter la requête cible, ou ses synonymes, dans les autres balises titre de votre contenu.

Mais gardez à l’esprit qu’il faut avant tout créer un contenu qui semble naturel et organique pour l’utilisateur.

La hiérarchie permet d’apparaître en position 0

Pour avoir l’honneur d’apparaître dans le Feautred Snippet , vous devez déjà être classé sur la première page (logique) et optimiser votre code html, afin que Google puisse comprendre votre page et afficher une partie de son contenu en position 0.

Cela indique très clairement à Google le contenu de la page.

Bien sûr, vous pouvez utiliser une liste à puces à la place, mais pour le succès du référencement, il est conseillé d’utiliser des balises SEO, en particulier si vous écrivez des textes assez longs. Comme je l’ai fait pour mon article sur les techniques de copywriting :

À lire aussi  Glossaire SEO : Lettre M à Z (Partie 2)

balise html

Les balises html améliorent l’expérience utilisateur

Autre raison de les utiliser : elles facilitent la compréhension du sujet principal pour les robots (Bing l’a confirmé, alors que Google n’est pas aussi transparent), et les humains.

En effet, un article bien structuré permet de scanner le contenu rapidement. En quelques secondes, un lecteur sait s’il est sur la bonne page ou pas. Avec 43% des personnes déclarant parcourir le contenu pour voir s’il contient les informations qu’elles recherchent, on comprend l’importance des hn pour l’UX.

Simple question : est-ce que quelqu’un lirait votre site si vous publiez des articles aussi indigestes qu’une fondue savoyarde le lendemain du réveillon de Noël ?

balise html

Bien sûr que non. Ils rebondiraient sur votre page comme une balle en caoutchouc.

Les balises améliorent l’accessibilité

La structure des balises html est également cruciale pour l’accessibilité des utilisateurs.

Elles aident les personnes ayant une déficience visuelle à lire le contenu numérique, mais cela profite également aux utilisateurs mobiles, ainsi qu’aux personnes ayant une connexion Internet qui rame.

Gardez à l’esprit qu’en règle générale, si c’est bon pour l’accessibilité des utilisateurs, il y a de fortes chances que ça le soit aussi pour l’optimisation des moteurs de recherche.

Vous savez ce qu’est une balise html et leur pourquoi. Voyons maintenant le comment.

Meilleures pratiques pour l’utilisation des balises d’en-tête

Jusqu’à présent, nous avons établi que les moteurs de recherche visent à faciliter la recherche et la recherche de contenu en ligne. Cela signifie que pour avoir une chance d’avoir des classements SEO élevés, vous ne pouvez pas vous permettre de ne pas optimiser vos balises d’en-tête HTML.

Voici quelques-unes des meilleures pratiques SEO pour créer des en-têtes HTML efficaces dans votre contenu.

Focus sur la balise <h1>

Je tiens d’abord à dire que même si vous pouvez obtenir un classement organique sans utiliser de balises hn (selon Google), c’est une opportunité gaspillée qui vous donnera un SEO incomplet.

Maintenant, puisque la balise d’en-tête <h1> est censée décrire clairement le contenu présent sur une page, elle doit :

  • contenir le mot clé principal ;
  • ne doit pas comporter plus de 4-5 mots ;
  • être écrite de façon concise, naturelle et organique ;
  • être utilisée une fois par page.
À lire aussi  Les 3 Meilleurs Outils SEO selon Neil Patel

Et bien que la présence de plusieurs balises <h1> ne soit pas officiellement un problème, c’est une erreur SEO car Google donnera :

  • plus de poids pour la première balise <h1> ;
  • du poids égal à chaque balise <h1>, ce qui entraîne une diminution globale de leur valeur.

Je vous conseille donc de vous en tenir à l’utilisation d’un seul <h1> à des fins de bon référencement.

Pour rappel : la balise de titre (<title>) apparaît dans les résultats de la SERP. Son objectif est d’inciter les gens à cliquer sur la page. La balise <h1>, quant à elle, agit comme le titre principal de la page lorsque le lecteur y atterrit.

Utilisation appropriée des balises <h2> – <h6>

L’utilisation des balises d’en-tête <h2> – <h6> dépend uniquement de la complexité du contenu.

Il est courant d’utiliser les balises <h2> et <h3>, tandis que <h4> est rarement utilisé, sans parler des balises <h5> et <h6>, utilisées dans des textes longs avec des structures complexes, comme des documents techniques et juridiques.

Quoi qu’il en soit, voici mes conseils pour une bonne utilisation des balises html <h2> – <h6> :

  • créez un plan de votre article avant de rédiger. Cela vous permettra de mettre en place vos idées et de placer vos hn correctement ;
  • utilisez autant de balises d’en-tête <h2> que nécessaire pour marquer les différentes sections de contenu d’une page. Il est courant d’avoir une balise <h2> tous les 200-500 mots pour aérer le texte ;
  • elles doivent être pertinentes par rapport au sujet, et naturelles ;
  • utilisez-les pour susciter l’intérêt des lecteurs, afin qu’ils soient assez curieux pour lire le paragraphe suivant ;
  • maintenez la hiérarchie des balises et ne sautez pas les niveaux :  on ne passe pas de h1 à h3 ou de h2 à h4.
  • optimisez toutes les balises html pour les featured snippets ;
  • retouchez les balises hn lors de la mise à jour de votre contenu pour permettre aux moteurs de recherche de remarquer plus facilement les changements.

Cependant, je tiens à souligner une chose.

Depuis que Google a déployé l’algorithme de recherche Hummingbird, les robots saisissent la signification sémantique globale d’un texte.

En conséquence, la valeur d’une page pour les internautes n’est plus seulement mesurée par les mots clés utilisés. Les images, la structure, les synonymes, les définitions contextuelles et l’utilisation du langage sont examinés dans leur intégralité.

À lire aussi  Glossaire SEO : Lettre A à Lettre L (Partie 1)

Dans l’ensemble, nous pouvons dire que le classement SEO d’une page repose désormais fortement sur une combinaison de plusieurs paramètres :

  • la pertinence ;
  • la qualité ;
  • l’expérience utilisateur (UX).

Ce qu’il faut retenir sur les balises html

Les balises html, même si elles font peur aux débutants en SEO, sont finalement très simples à maîtriser. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’elles structurent une page et aident à la compréhension de votre contenu. C’est bon à la fois pour les robots et les internautes. Alors, amis rédacteurs : ne les ignorez plus !

Vous avez aimé l’article ? Alors partagez 🙂

Partagez

12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *