Vous pensiez qu’il fallait être doué en écriture pour rédiger du contenu web qui fascine votre audience ?

Vous avez tort. La rédaction web, c’est 95% de méthodes, 5% de talent.

Les plus grands copywriters n’avaient pas la plume de Baudelaire, Balzac ou Proust.

Ils suivaient simplement des schémas qui fonctionnent.

Et la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez utiliser ces formules de copywriting pour vos propres articles de blog, vidéos YT, vos podcasts, vos pages de ventes….

Résultats : vous écrirez plus vite. Vous saurez persuader votre public. Vous vendrez plus.

Ça vous tente ?

Pourquoi utiliser des formules de copywriting ?

Le plus terrible quand on est créateur de contenu, c’est la page blanche.

Rester bloqué devant son écran. Se demander comment approcher un sujet :

  • plutôt sous tel angle, ou tel autre ?
  • commencer l’article ou la vidéo avec tel argument, ou un autre ?
  • utiliser telle expression, pour quel effet ?
  • etc.

Avec les formules de copywriting, vous avez un point de départ. Un squelette qu’il suffira de compléter avec quelques techniques de persuasion. Vous savez où vous allez. Vous gagnez du temps.

Et ça fonctionne avec  :

  • une page web en général (page d’accueil, page À Propos, etc.)
  • une page de vente
  • un post sur les réseaux sociaux
  • une vidéo YT
  • une vidéo de vente
  • un article de blog
  • une pub

Extra !

Formule de copywriting pour articles de blog, emails, pages de vente, vidéos

#1 – La formule de copywriting la plus copiée

  1. Ce que j’ai pour vous
  2. Ce que cela va vous apporter
  3. Qui suis-je ?
  4. Ce que vous devez faire ensuite

#2 – AIDA : Attention, Intérêt, Désir, Action

formule de copywriting

Elle est au copywriting ce que le hamburger est à McDonald’s. Indétrônable.

Signification :

  • Attention : attirez l’attention de votre lecteur
  • Intérêt : suscitez l’intérêt et la curiosité
  • Désir : présentez quelque chose qu’ils désirent le plus
  • Action : incitez à agir

Voici un exemple :

  • Attention : voulez-vous connaître les meilleures plateformes d’email marketing pour petites entreprises ?
  • Intérêt : rendez le lecteur curieux avec des faits et des statistiques pertinents
  • Désir : analysez une étude de cas ou un exemple de réussite
  • Action : encouragez-les à essayer une plateforme

#3 – PAS : Problème, Agiter, Solution (la meilleure selon Dan Kennedy)

Autre formule populaire en écriture persuasive : la formule PAS. Simple mais très efficace. Ce qui montre que parfois, la simplicité est la meilleure solution. D’autant plus que vous pouvez l’utiliser pour pléthore de contenus, y compris les titres d’emails ou vos publications sur les réseaux sociaux.

formule copywriting

Voici comment elle fonctionne :

  • Problème : indiquez un problème que vous connaissez chez vos lecteurs
  • Agiter : utilisez l’émotion pour agiter le problème, remuez le couteau dans la plaie. Plus vous serez précis, plus le lecteur se sentira compris et en confiance. 
  • Solution : offrez au lecteur une solution au problème

Voici un exemple : “Les 7 Erreurs que vous Faites avec Votre Blog”

  • Problème : votre lecteur conduit son blog au naufrage
  • Agiter : il est désespéré, déprimé, frustré à cause du manque de trafic
  • Solution : votre article de blog va lui donner X solutions pour résoudre tous ces problèmes

Sean Mitchell, copywriter américain, propose une variation de ce modèle :

  • Problème
  • Agiter
  • Discréditer (les autres solutions du marché, les concurrents)
  • Solution

#4 – AIDCA: Attention, Intérêt, Désir, Conviction, Action

Une variante d’AIDA, avec  :

  • Attention
  • Intérêt
  • Désir
  • Conviction
  • Action

Pour convaincre votre audience, vous devez l’aider à surmonter son scepticisme. Comment ? En lui prouvant que ce que vous dites est vrai, au moyen de : 

  • témoignages
  • avis positifs
  • statistiques
  • garanties
  • nombre de followers, abonnés, etc.

#5 – AIDPPC : Attention, Intérêt, Description, Persuasion, Preuve, Conclusion

Le maître copywriter Robert Collier a proposé cette variante d’AIDA. Il pensait que c’était le meilleur canevas pour créer un argumentaire de vente.

Vous remarquerez que la partie “Désir” de AIDA a été étoffée. Elle est devenue “Description, Persuasion-Preuve”. Donc, si vous avez du mal à comprendre et utiliser la “Désir” de AIDA,  optez pour cette formule ;

Voici comment elle fonctionne :

  • Attention : attirez l’attention de votre lecteur
  • Intérêt : suscitez l’intérêt et la curiosité
  • Description : décrivez le problème, les détails de votre solution 
  • Persuasion : persuadez les lecteurs de passer à l’action (faire visualiser la perte, le futur sans votre produit/votre méthode)
  • Preuve : donnez une ou plusieurs preuves. Prouvez qu’ils peuvent vous faire confiance (démos, témoignages, recommandations, etc.)
  • Conclusion : clôturer avec un appel à l’action

#6 – HRS : Héros, Récit, Solution

formule de copywriting

  • Héros :  le personnage principal de votre article de blog /vidéo/page de vente. Ça peut être vous, une célébrité, un client, etc.
  • Récit : parlez de la façon dont le héros a traversé le même problème que votre lecteur
  • Solution : montrez comment le héros a utilisé votre produit/service/méthode pour résoudre la situation

#7 – IPPE : Image, Promesse, Preuve, Encouragement

Cette formule de copywriting repose en grande partie sur l’idée d’une promesse :

  • Image : décrivez une scène dans laquelle le prospect peut se projeter afin de créer un désir
  • Promesse : montrez les avantages que vous promettez de livrer
  • Preuve : prouvez vos dires à travers des études de cas, des témoignages et d’autres preuves. Quelles sont les conséquences s’il ne passe pas à l’action ? Qui a utilisé votre méthode et a mis fin à son problème ? 
  • Encouragement : incitez le lecteur à agir 

#8 – Formule de copywriting 6+1

La formule 6 + 1 a été créée par Danny Iny comme alternative à AIDA. Elle met l’accent sur l’importance d’utiliser le contexte pour convaincre vos lecteurs.

La voici :

  1. Contexte : sécurisez le contexte en posant et en répondant aux questions; “Qui es-tu ? Pourquoi me parles-tu ?”
  2. Attention : attirez l’attention de votre public
  3. Désir : faites en sorte que vos lecteurs désirent une solution à leur problème
  4. Le “fossé” : expliquez les conséquences de leur inaction
  5. Solution : proposez votre solution
  6. Appel à l’action : terminez la proposition par un appel à l’action

Le +1 ? Faire preuve de crédibilité dans tout ce que vous dites.

#9 – QCEVT: Qualifier, Comprendre, Éduquer, Vendre, Transition

  • Qualifier : préparez le lecteur à ce qu’il s’apprête à lire
  • Comprendre : montrez au lecteur que vous les comprenez
  • Éduquer : expliquez en détails au lecteur la solution au problème 
  • Vendre : vendez votre solution au lecteur
  • Transition : transformez votre prospect en client

Besoin de plus de conseils d'écriture pour booster votre business en ligne ? 

Recevez ma formation de 7 jours gratuite dans votre boîte mail 

#10 – PAHTOR: Problème, Amplifier, Histoire, Transformation, Offre, Réponse

Cette formule PAHTOR nous vient de John Meese, auteur du bestseller Survive and Thrive: How to Build a Profitable Business in Any Economy (Including This One). 

La voici en détails :

  • Problème : expliquez et identifiez le problème au lecteur
  • Amplifier : amplifiez le problème en montrant les conséquences de ne pas le résoudre
  • Histoire et solution : racontez l’histoire d’une personne qui a résolu son problème en utilisant efficacement votre solution
  • Transformation : prouvez et renforcez vos dires avec des témoignages réels
  • Offre : expliquez en quoi consiste votre offre
  • Réponse : terminez votre texte par un appel à l’action expliquant clairement ce que les lecteurs devraient faire ensuite

#11 – PBPPA : Problème, Bénéfices, Preuve, Persuasion, Action

On doit cette formule au marketeur Victor O. Schwab :

  • Attention : attirez l’attention du lecteur
  • Bénéfices : quels avantages ont-ils à utiliser votre produit/service, à lire votre article ?
  • Preuve : prouvez vos dires
  • Persuasion : persuadez le lecteur de profiter de cet ou ces avantage(s) qui leur est si précieux
  • Action : invitez-le à passer à l’action (lire votre article, regarder votre vidéo, acheter votre produit)

#12 – AICPBRAAM

Aussi imprononçable qu’efficace. Top pour un plan de page de vente :

  • A – Attention  : le plus grand avantage, le plus gros problème que vous puissiez résoudre
  • I – Intérêt : la raison pour laquelle ils devraient s’intéresser à ce que vous avez à dire
  • C – Crédibilité : la raison pour laquelle ils devraient vous croire
  • P – Prouver : prouvez que ce que vous prétendez est vrai
  • B – Bénéfices : énumérez-les tous (utilisez des puces)
  • R – Rareté : créez la rareté
  • A – Action : dites-leur précisément quoi faire
  • A – Avertir : que se passera-t-il s’ils n’agissent pas ?
  • M – Maintenant : motivez-les à agir maintenant

#13 – La formule de copywriting en 4 points

Jack Lacy propose cette directive souvent utilisée pour les lettres de vente :

  1. Que ferez-vous pour moi si j’écoute votre histoire ?
  2. Comment allez-vous faire cela ?
  3. Pour qui avez-vous fait cela ? Avez-vous des preuves ?
  4. Combien cela me coûtera-t-il ?

# 14 – La formule en neuf points

Une formule de rédaction détaillée de lettre de vente :

  1. Commencez par un titre (ou un premier paragraphe) pour attirer l’attention et susciter le désir
  2. Continuez avec un passage inspirant
  3. Donnez une définition claire du produit
  4. Racontez une étude de cas sur le produit (quelqu’un a utilisé votre produit et a obtenu de bons résultats)
  5. Incluez des témoignages et des avis positifs
  6. Énumérez les caractéristiques
  7. Présentez une déclaration de valeur au prospect
  8. Insérez une notion d’urgence
  9. Terminez par un post-scriptum

# 15 – Script vidéo de vente

  1. Message d’accueil captivant
  2. Identifiez le problème ET promettez de le résoudre
  3. Établissez la rareté – Cela ne sera pas disponible pour toujours
  4. Aggravez le problème – Tournez le couteau dans la plaie 
  5. Fournissez la solution (votre produit)
  6. Présentez les caractéristiques et les avantages de votre produit
  7. Appel à l’action n° 1 (appel à l’action basé sur le désir)
  8. Présentez vos preuves (résultats, exemples, témoignages, etc.)
  9. Balancez la garantie
  10. Appel à l’action n° 2 (appel à l’action basé sur la logique)
  11. Avertir (date limite, rareté, culpabilité)
  12. Appel à l’action n° 3 (appel à l’action basé sur la peur)

Et vous, quelle formule de copywriting utilisez-vous pour vos contenus web ? Lesquelles allez-vous tentez après la lecture de cet article ? Dites-moi tout en commentaires 🙂

Jennifer

Partagez