Comment Être un Bon Rédacteur Web ?

Comment Être un Bon Rédacteur Web ?

OK, vous voulez devenir rédacteur freelance.

Vous avez découvert le métier un jour en vous baladant sur internet, à la recherche d’astuces pour travailler sur le web.

“Plutôt pas mal de pouvoir gagner sa vie en écrivant, vous vous êtes dit.

Oui. Mais en farfouillant un peu, vous vous êtes aperçu d’un truc. Un hic. Un gros problème qui pourrait mettre à mal votre projet…

Vous n’êtes pas seul à rêver d’écrire à domicile. La rédaction web, c’est un peu la ruée vers l’or 2.0. Tout le monde veut en être.

Mais tout le monde n’en sera pas. Et vous voulez que je vous dise pourquoi ?

Parce que seuls les rédacteurs web de talent arriveront à vivre de leur plume. Leur carnet de commandes seront toujours pleins. Les clients les recommanderont. Ils fixeront leurs propres tarifs et refuseront même du travail.

Pendant que les autres se battront comme des charognards sur les plateformes de rédaction pour des commandes à 1 ou 2 centimes le mot.

Et vous, vous désirez être un bon rédacteur web, n’est-ce pas ?

Alors lisez ce qui suit.

Aimer écrire pour être un bon rédacteur

Si l’écriture est une de vos passions, vous comprenez ce que je veux dire.

L’amour de manier les mots, c’est prendre son pied à trouver l’expression juste, à coup de grattage de tête, de tasses de café et de va-et-vient dans la maison. C’est rédiger des brouillons à l’infini… parce que, c’est sûr, le prochain sera meilleur.

Si vous n’aimez pas l’écriture alors que vous allez devoir rester scotché à un écran d’ordinateur des heures durant à manipuler la langue de Molière, c’est mort. Vous devriez même vous demander pourquoi vous êtes là, à lire un article qui vous explique comment devenir un bon rédacteur web.

Vous aimez ça, rédiger ? Bon, alors on passe à l’étape suivante.

Devenir un rédacteur doué : penser « expérience utilisateur »

C’est bien beau d’aimer écrire.

Encore faut-il refouler votre envie irrésistible de prouver au reste du monde que Zola, Rousseau, Hugo et toute la clique seraient verts de jalousie rien qu’à vous lire.

La rédaction web n’est pas de la littérature. L’internaute n’est pas là pour admirer votre prose. Il veut une information claire à ses problèmes d’oignons au pied, ses insomnies, son robinet qui fuit… Bref, tout un tas de sujets à des années lumière de vos considérations philosophiques.

À lire aussi  Comment Rédiger une Newsletter Efficace ?

Un chiffre.

88 % des utilisateurs ne reviennent pas sur un site web qui leur a fait vivre une expérience désagréable.

Conclusion.

Hiérarchisez vos infos pour une navigation plaisante. Cela passe par des paragraphes aérés, des titres et sous-titres, des images, des graphiques, des données concrètes. Le lecteur doit repartir de votre site en se disant qu’il a bien fait de passer ces quelques minutes à lire votre texte.

 

Se spécialiser

Ah ! La spécialisation. Sujet brûlant en rédaction web.

Je suis d’avis qu’il faut tirer son épingle du jeu en étant le meilleur dans un domaine. De cette façon, vous connaîtrez votre sujet, rédigerez plus vite et facturerez plus cher.

Il m’est arrivé d’écrire un article de 1 800 mots en 1h30 sur un thème que je connaissais bien car très récurrent dans ma thématique de prédilection.

Petit calcul rapide :

1 800 mots en 1h30, ça fait 1 200 de l’heure. À 8 cts le mot, ça fait…. 96 € de l’heure.

OMG !!!!!

Bon, ne vous affolez pas. C’est très exceptionnel. En règle générale, je tourne à 800-1 000 mots de l’heure.

Conclusion ?

Se spécialiser fera de vous un bon rédacteur web, du moins dans vos sujets de prédilection. Ce peut être le jardinage, la pelote basque, le droit, le marketing digital… Peu importe en fait. Ce qui compte, c’est que vous connaissiez votre thématique sur le bout des doigts. Vous éviterez les recherches et les allers-retours sur plusieurs sites en cours de rédaction… pour voir de quoi ça cause ce fichu “concept de philosophie japonaise” dont vous n’avez jamais entendu parlé.

Chérir ses clients : un secret de rédacteur web qui réussit

Devenir un bon rédacteur web implique aussi d’avoir le sens du service.

Envers le lecteur, mais aussi (et surtout) envers vos clients. C’est grâce à eux que vous pouvez siroter un smoothie goyave-mangue-relevé-d’une-pointe-de-piment-de-Cayenne en admirant le lagon de Punta Cana chaque été.

Alors, le client, on le chouchoute. On le bichonne. On en prend soin.

Première règle : rendez TOUJOURS vos articles en temps et en heure. Rien de pire qu’un rédacteur freelance en qui on ne peut pas avoir confiance. Bon, une fois que la collaboration est bien établie, vous pourrez vous permettre un retard de temps en temps. Mais ça doit rester exceptionnel.

À lire aussi  Comment Vaincre sa Peur de se Lancer en Rédaction Web ?

Deuxième règle : apportez votre expertise de rédacteur web haut de gamme dès que vous le pouvez. Vous remarquez une faute d’orthographe sur le site ? Dites-le (et faites un tour sur le site en entier tant que vous y êtes). Vous avez des idées d’articles auxquels votre client chéri d’amour n’a pas pensé ? Proposez-lui. Vous avez des axes pour améliorer le SEO ? Planifiez un rendez-vous téléphonique pour en parler.

Troisièmement : mâchez-lui le travail. Trouvez les titres de ses prochains articles, ça lui enlèvera une sacrée épine du pied.

Enfin, soignez toujours joignable (bon, il y a des limites quand même !).

Tous ces petits gestes d’attention feront la différence.

Être hyper discipliné

Vous êtes peut-être doué en rédaction web, mais si vous ne vous faites pas preuve d’un minimum de discipline, c’est la mort assurée.

Non, la discipline, ce n’est pas chiant. C’est juste un ensemble d’habitudes qui peuvent être cultivées. En tant qu’écrivain, vous pouvez avoir des rituels, créer le bon environnement de travail pour garantir le respect de vos délais, être à jour dans vos commandes et vos facturations.

Les habitudes peuvent être difficiles à mettre en place, mais heureusement, une fois qu’elles sont ancrées en vous, elles ont tendance à vous garder sur la bonne voie.

La fiabilité : l’arme secrète d’un bon rédacteur web

Si votre client vous donne un délai précis, rendez votre travail plus tôt.

Le plus tôt sera le mieux – cela vous donne le temps de gérer les événements inattendus tout en respectant votre promesse.

Si votre client vous laisse carte blanche, définissez une deadline précise en fonction des informations que vous collectez sur son projet. Informez-le et respectez la date limite.

De même, être un bon rédacteur web signifie pas de duplicate content. Si vous n’êtes pas sûr de vous, vérifiez toujours que votre contenu ne comporte aucun plagiat. Ça mettrait à mal le SEO de votre client… et la relation professionnelle que vous avez eu tant de mal à construire.

Sortir de sa tanière

À moins que vous ne soyez ermite dans l’âme, rencontrer de vrais gens est un excellent moyen de rester dans le coup.

À lire aussi  Quel Salaire pour le Rédacteur web ? Les Chiffres Clés

Cherchez un peu, vous vous apercevrez que pas mal de freelances se donnent du mal pour organiser des événements auxquels vous pouvez participer.

Oui, vous.

Et d’autres gens en mal d’indépendance, comme vous. Des rédacteurs web évidemment, mais aussi des blogueurs, codeurs, community managers, référenceurs… Avec qui vous pouvez créer du lien et devenir THE rédacteur ultra-sympa que tout le monde kiffe.

Et quand ils ont auront besoin de services de rédaction, qui pensez-vous qu’ils appelleront ?

Vous. Juste parce que vous avez fait une blague délirante le vendredi précédent ou que vous avez complimenté Charlotte la graphiste sur sa tenue hyper-fashion-mais-pas-trop-tu-vois.

Aussi, si vous en avez les moyens, travailler dans un espace de coworking peut-être sympa.

Vous évoluez avec des membres de votre “espèce” 🙂 et faites des rencontres qui vous aideront à développer votre réseau.

Une option gratos ? Le cohoming.

En gros, vous proposez à des freelances de partager un espace de coworking à domicile.

La volonté de devenir meilleur, tout le temps

Un bon rédacteur web sait ce qu’il vaut, mais il est aussi conscient qu’il doit sans cesse s’améliorer.

Il aura à cœur de se former tout au long de sa carrière. Parce que le web, c’est comme la tête de Kim Kardashian : ça change tout le temps.

Community management, copywriting, SEO, storytelling, webmarketing, création graphique… sont des compétences recherchées en rédaction web. Les maîtriser vous permettra de développer votre carrière intelligemment (et de facturer plus).

Si vous souhaitez vous améliorer dans un domaine précis, un panel de solutions s’offrent à vous : formations en ligne, tutoriels, livres … Mettez en place un planning sur lequel vous vous pencherez quelques heures par semaine.

Être un bon rédacteur web est LA condition pour bien gagner sa vie dans le métier. Alors mettez en pratique ces quelques conseils. Et si vous souhaitez les partager à un ami ou un collègue, vous savez ce qu’il vous reste à faire 😉

techniques de copywriting

 

Partagez

Laisser un commentaire