écrire vite et bien
Écriture

Écrire Vite Et Bien : 8 Astuces Pour Gagner Du Temps

Que vous soyez rédacteur web ou blogueur, rédiger pour le web est votre gagne-pain. De votre capacité à écrire vite et bien dépendra votre chiffre d’affaires à la fin de l’année.

Seulement voilà : votre vitesse d’écriture s’apparente plus à celle d’un escargot invalide qu’à celle de Speedy Gonzales.

Autant dire que des méthodes pour gagner du temps, vous en avez bien besoin.

Heureusement, des astuces pour écrire plus vite existent.

Appliquer ces stratégies peut diviser jusqu’à 3 ou 4 fois votre temps de rédaction.

Voyez vous-même…

L’astuce à piquer aux agences de com’ pour gagner du temps

écrire vite et bien

La première chose à faire avant même d’apprendre à écrire vite et bien, c’est de savoir ce sur quoi vous allez écrire.

Objectif : gagner du temps.

Quel intérêt à vouloir rédiger un article de 1 000 mots en seulement 1 heure si vous en passez 2 à réfléchir à votre sujet ?

Pour vous organiser comme un vrai blogueur pro, il n’y a pas de secret : il vous faut un calendrier éditorial.

Un calendrier éditorial, qu’est-ce que c’est ?

Un calendrier éditorial est un planning de vos publications, le must have de votre stratégie de contenu. Il s’établit sur une période donnée : mensuelle, bimensuelle, trimestrielle, annuelle.

Il contient différentes informations, comme :

Libre à vous de rajouter des colonnes en fonction de vos besoins (personas, auteur de l’article, réseaux sociaux, etc.). L’important, c’est d’avoir un visuel qui soit pratique pour vous.

Comment concevoir un calendrier éditorial ?

Je vous parlerai dans cet article des deux outils dont je me sers, à savoir : Excel et Trello.

Excel/Google sheet

Voilà ce que donnerait un calendrier éditorial pour un blog santé/bien-être :

écrire vite et bien

Trello

Trello est un carnet de notes en ligne collaboratif à la fois très simple d’utilisation et ludique. C’est gratuit. Vous aurez juste besoin de créer un compte pour l’utiliser.

Le principe : vous créez vos to do lists sous forme de tableaux indépendants.

Voici ce que donnerait un calendrier éditorial sur Trello pour un blog de voyage :

écrire vite et bien

Vous pouvez ajouter autant de listes que vous le souhaitez, attribuer des étiquettes de couleur pour chaque carte créée, définir des deadlines…

Bref. Trello, je kiffe.

Les avantages de concevoir un calendrier éditorial

« Je dois écrire mon article. »

« Je devrais vraiment écrire mon article. »

« Bon, j’écris cet article aujourd’hui. »

« J’écrirai mon article demain. En speedant un peu, ça devrait le faire. »

Ça vous dit quelque chose ?

Avec un calendrier éditorial, finie la procrastination (sauf pour les cas extrêmes. Alors là, désolée, je ne peux rien pour vous 😊). Vous verrez : il n’y a rien de plus puissant qu’un planning pour se motiver.

Ensuite, le planning éditorial permet d’éviter le syndrome de la page blanche. Vous savez ce que vous devez écrire. De plus, vous avez déjà défini vos mots clés, vos sources, etc. Vous êtes zeeeen !

Enfin, le planning éditorial vous donne une vision globale des articles publiés et à publier. Si vous avez privilégié une catégorie plutôt qu’une autre, ça vous saute aux yeux., vous rectifiez le tir.

Avoir un plan pour réussir à écrire vite et bien

Rédiger un plan en amont aide non seulement à rédiger un article plus vite, mais également à écrire un texte cohérent. C’est ça, écrire vite et bien. En effet, le plan, c’est le squelette de votre article. Votre fil conducteur. Sans ça, il y a de fortes chances que vous partiez dans tous les sens.

Et n’oubliez pas ceci : écrire pour le web, c’est rédiger de manière concise. Vous devrez donc faire des choix, sélectionner des informations pertinentes tout en étant exhaustif.

Une fois vos recherches faites, hiérarchisez votre plan : de l’information la plus indispensable à la moins importante pour votre lecteur. C’est le principe de « pyramide inversée ». Il existe bien sûr d’autres façons de faire, mais celle-ci est particulièrement adaptée aux internautes dont la capacité d’attention n’excède pas quelques secondes.

Essayez cette technique de copywriting : livrez l’essentiel de l’info au début puis complétez par d’autres qui donneront de la valeur ajoutée à votre article.

le blog du rédacteur

Voilà, vous y êtes. Aussi fébrile qu’un sprinter dans les starting blocks. Silence dans votre bureau surchauffé. Craquage de doigts.

Trois, deux, un. Go !

Attendez. Pas si vite. J’ai un p’tit truc qui marche du tonnerre pour écrire vite et bien toute sorte d’article de blog.

 

Un hack efficace pour écrire un article plus vite

Ce truc, je n’y croyais pas vraiment jusqu’à ce que je le teste.

Ça s’appelle la méthode « Pomodoro ».

Inventée à la fin des années 1980 par Francesco Cirillo, la technique Pomodoro consiste à rester concentré à 100 % 600 % sur une seule tâche pendant 25 minutes (qui correspond à 1 session) puis de faire une pause de 5 minutes. Au bout de 4 sessions, vous vous accordez une pause de 15 à 20 minutes.

Cette technique est absolument géniale si vous êtes comme moi, du genre à :

  • avoir du mal à vous concentrer durablement sur une tâche ;
  • vous laisser facilement happer par des sollicitations extérieures ;
  • “King/Queen of Procrastination”.

Comment utiliser le principe du Pomodoro pour écrire plus rapidement ?

1.Coupez toutes les sources de distraction qui compromettraient votre concentration (Facebook, WI-FI, sonnerie de téléphone, etc.).

2. Lancez votre chronomètre : vous avez 25 minutes pour effectuer vos recherches et construire votre plan. Prenez 5 minutes de pause et revenez à votre bureau.

3. Lancez une nouvelle session durant laquelle vous rédigerez sans vous arrêter. Votre flux de pensée ne doit pas être interrompu. Au bout de 25 minutes, vous devriez avoir rédigé entre 400 et 600 mots environ. Prenez 5 minutes.

4.Une fois les 4 sessions de travail intenses, votre cerveau a besoin de faire un break. Accordez-vous un vrai moment plaisir. Vous l’apprécierez d’autant plus que vous aurez beaucoup avancé.

Conseil d’une adepte du principe Pomodoro : une fois que vous vous êtes habitué à ce rythme de travail, rallongez la durée des sessions. Aujourd’hui, je peux écrire pendant 1h non-stop (environ 1000 mots) en étant totalement concentrée !

Cette technique est une des plus infaillibles pour réussir à écrire vite et bien.

Si écrire l’article de blog parfait vous fait envie, lisez ce guide complet sur le sujet. 

Des outils extra (dont un carrément démoniaque) pour rédiger plus rapidement

Parmi les méthodes pour rédiger plus vite : les logiciels de dictée vocale. Il en existe plusieurs, mais celui qui revient toujours dans les conversations d’accro à la gestion du temps, c’est Dragon Naturally Speaking. Vous parlez. Le logiciel écrit à votre place.

Alors oui, c’est vrai, il coûte 99 €. Mais l’investissement en vaut la peine car le logiciel vous permet de gagner du temps. Énormément de temps. Un temps de rédaction divisé par 4 environ, ça vous tente ?

Bon, pour être tout à fait honnête, je ne l’ai toujours pas acheté (c’est prévu !), mais j’ai déjà eu l’occasion de le tester chez une collègue et les résultats sont bluffants.

Attention tout de même, Dragon n’est pas infaillible. Vous devrez relire attentivement votre texte pour ne pas laisser traîner de coquilles. Mais là encore, vous pouvez vous aider des correcteurs d’orthographe gratuits en ligne dont je parle dans cet article.

Psst !!! Word aussi permet de dicter son texte. Toujours pas essayé mais promis, une fois que c’est fait, je rédige un article sur le sujet.

Ensuite, il y a les jeux en ligne pour apprendre à taper vite au clavier, comme Agile Fingers, une sorte de cours gratuit de dactylographie qui vous aidera à taper beaucoup plus rapidement sans regarder votre clavier :

écrire vite et bien

Un bon début pour apprendre à écrire vite et bien.

Enfin, pour les plus téméraires. Les audacieux. Les courageux (un peu déjantés quand même), il y a Flowstate.

Qu’a-t-elle de si maléfique, cette appli ?

Flowstate, c’est une application de traitement de texte qui vous oblige à écrire. Même si vous ne savez pas quoi écrire, vous n’avez pas d’autre choix que d’écrire. Car au bout de 5 secondes d’inactivité, tout votre texte s’efface. Il ne vous reste alors que vos yeux pour pleurer.

En haut à droite, un compteur grâce auquel vous pouvez régler la durée de la séance de torture : 5, 10, 15, 120 minutes jusqu’à la prochaine sauvegarde.

écrire vite et bien

Clairement, cette appli n’est pas faite pour moi. Trop de stress. L’impression qu’un tsunami va m’avaler tout cru. Si je bloque 5 secondes, bam, je me fais engloutir. Je perds tout.

Mais si je vous en parle, c’est parce que l’écriture automatique a déjà fait ses preuves chez certaines personnes, peut-être qu’elle vous conviendra. À vous d’essayer.

Rédiger un mauvais premier jet

Une des erreurs les plus courantes en rédaction web est de retravailler son article pendant la phase d’écriture.

On rédige, on butte sur un mot, on efface, on trouve un synonyme. Ça ne va toujours pas. On efface. On revient quelques lignes en arrière : il y a une faute. On corrige. Ainsi de suite.

Pour écrire vite et bien, faites absolument l’inverse. Rédigez les phrases comme elles vous viennent à l’esprit. Faites fi des fautes de grammaire, d’orthographe, de ce mot que vous avez sur le bout de la langue.

Vous ferez cela à la fin, lorsque votre texte sera achevé.

Cela évite de perdre le fil conducteur de vos idées et de devoir à nouveau vous concentrer pour écrire la suite. Vous verrez que vous allez gagner de précieuses minutes à rédiger de cette façon.

Plus vous résisterez à l’envie de vous corriger pendant que vous écrivez, plus écrire vite et bien sera facile. Plus vous gagnerez en confiance. Et plus vous aurez confiance en vous, plus vous gagnerez en rapidité.

Halte à la dictature du calendrier

écrire vite et bien

Il faut savoir se lâcher aussi. Être organisé ne veut pas dire être obtu. Encore moins esclave.

Si l’article qui était prévu par votre super joli calendrier éditorial ne vous inspire pas et que vous ramez à pondre 3 phrases, choisissez un autre sujet qui vous inspirera à ce moment-là.

Vous écrirez bien plus vite et plus efficacement.

Essayer d’autres types de contenus

Il y a des jours avec. Des jours où vous aurez l’impression d’être un sténotypiste chevronné. Les mots jailliront de vos doigts comme par magie.

Et des jours sans. Des jours où sortir un mot vous fera autant souffrir qu’une rage de dents. Ce n’est rien, c’est le métier qui rentre.

Ce que vous pouvez faire, c’est partir de votre idée d’article et d’essayer d’autres formes de contenus, comme la vidéo ou le podcast.

Cette petite astuce ne vous aidera pas à écrire vite à proprement parler, mais elle vous évitera de rester bloqué des heures devant une feuille blanche. Vous pourrez alors retranscrire ce contenu à l’écrit.

Vous aurez alors une vidéo/un podcast, et un article en prime.

Malinx, le lynx 😉

Écrire, toujours écrire

Je reçois de nombreux mails de personnes me demandant :

  • comment on trouve son style en écriture ?
  • comment on rédige plus vite ?
  • au bout de combien de temps apprend-on à bien écrire pour le web ?

Mais le truc, c’est qu’il n’y a pas de recette miracle.

Pour écrire vite et bien, vous devrez écrire.

Pour apprendre à écrire selon les règles du web, vous devez encore écrire.

Pour trouver son style, sa voix, sa patte, vous devez toujours écrire.

« C’est en forgeant qu’on devient forgeron » m’a dit un jour ma prof de traduction juridique à la fac. Ce jour-là, j’avais juste envie de lui faire manger ses lunettes (peut-être avez-vous envie, vous aussi, de me faire manger mon clavier ! Je vous pardonne 😊).

Aujourd’hui, j’ai compris ce qu’elle voulait dire. Et elle avait entièrement raison.

Vous avez maintenant tout un tas d’astuces pour écrire vite et bien. Si vous en avez d’autres, soyez sympa, faites-nous en part.

Si vous avez aimé l’article, partagez !

 

 

 

Partagez l'article :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

4 commentaires

  • Nath nutri-momes

    Merci pour toutes ces astuces !
    Je connaissais la méthode Pomodoro mais une petite piqûre de rappel de temps en temps fait du bien 😉

    Et je confirme ce que tu dis : plus on écrit, plus on s’améliore. Je vois une grande différence entre mes articles actuels et les tout premiers que j’ai écrit !

    • Jennifer

      Coucou Nath,

      Oui, c’est sûr, il n’y a pas mieux que de pratiquer pour gagner en qualité. C’est un peu frustrant d’entendre la vérité quand on cherche absolument à s’améliorer là, tout de suite, maintenant. Mais c’est ainsi, tous les grands écrivains le disent.

      Merci pour ton commentaire.

      À bientôt :),
      Jennifer

Laisser un commentaire