Vous vous intérresez au copywriting et vous vous demandez comment devenir copywriter professionnel ?

Bien mieux rémunérée que la rédaction web, la conception-rédaction a le vent en poupe depuis quelques années. Et avec l’explosion du web entrepreneuriat, la demande va continuer d’exploser. Devenir copywriter est donc un bon plan.

Dans cet article, je vous explique comment faire pour devenir copywriter pro, même si vous n’avez pas de diplôme littéraire.

Que fait un copywriter ?

Le copywriting, c’est l’art de persuader un prospect de réaliser une action :

  • télécharger un ebook
  • s’inscrire à une newsletter
  • cliquer sur une pub
  • acheter un produit
  • etc.

Le copywriting est partout : dans les articles de blog, sur vos pages de vente, dans vos emails, vos pubs, vos vidéos, etc.

Un bon copywriter n’est donc pas un simple rédacteur web. Il comprend les mécanismes psychologiques en jeu derrière toute décision d’achat et les utilise pour convaincre un lecteur d’agir. Il manie des techniques de copywriting éprouvées tout en apportant son propre style.

Exemple de mission du copywriter :

Si la landing page d’une entreprise convertit seulement à 3%, elle peut faire appel à un copywriter qui améliorera la proposition de valeur, réarrangera le message, les images, les appels à l’action, etc. Le but étant d’augmenter le taux de conversion au maximum.

Les 3 types de métiers de copywriter

Un copywriter peut exercer de 3 façons différentes :

  1. Dans une agence de pub/marketing
  2. Au sein d’une équipe marketing interne
  3. En freelance

Comme toujours, la troisième option est la plus avantageuse. En tant que copywriter indépendant, vous choisissez avec qui vous voulez travailler, vous fixez vos tarifs, vous êtes libre de bosser d’où vous voulez.

Revers de la médaille : l’aventure comporte plus de risques. Vous n’êtes pas sûr d’avoir des clients réguliers (du moins au début), votre chiffre d’affaires peut fluctuer d’un mois à un autre. Mais ça en vaut carrément la peine !

Qui sont les clients du concepteur-rédacteur freelance ? Et bien… toute personne qui a besoin de vendre un produit physique, une formation en ligne, une prestation de services. Autant dire que le marché est large et promet de ne jamais disparaître : tout le monde aura toujours besoin de vendre quelque chose !

Devenir copywriter : une stratégie qui rapporte ?

Salaire d’un concepteur-redacteur

Le métier de copywriter peut rapporter gros. Très gros.

Si vous êtes rédacteur web et en avez assez des prix tirés vers le bas. Si vous voulez travailler à la maison, que vous aimez écrire et souhaitez générer de gros revenus à l’avenir, alors la conception-rédaction est faite pour vous.

Concrètement, combien gagne un copywriter ?

Difficile de donner des moyennes, tant les niveaux et les missions sont nombreuses.

Pour un copywriter débutant, rédiger une page de vente lui rapportera entre 400 € et 700 €. Un copywriter plus expérimenté demande rarement en-dessous de 1 500 €. Quant aux experts, les prix flambent et peuvent dépasser les 10 000 €. Oui, pour une seule page de vente.

Pas étonnant quand on y réfléchit bien. Car une seule page peut générer des dizaines de milliers de bénéfices, et elle est réutilisable à vie.

Pour la rédaction d’emails d’un tunnel de vente, même logique. Les prix dépendent des attentes du client, du produit qu’il vend, du nombre de mails à rédiger, etc. Une fois que vous avez un bon niveau en copywriting, demander 150 à 200 €/mail n’est pas un truc de dingue.

Gagner plus en devenant copywriter pro spécialisé

Je conseille toujours aux freelances de se spécialiser dans une niche.

Le volume de clients est réduit, certes, mais celui des concurrents aussi. C’est encore plus vrai en rédaction web par exemple, où la concurrence devient de plus en plus forte.

Si vous voulez devenir THE copywriter pro, celui auquel on pensera quand il faudra écrire un argumentaire de vente,  il faut choisir une thématique et vous y tenir.

Vous pourriez être copywriter uniquement pour :

  • les e-commerçants qui vendent des produits de bien-être
  • les infopreneurs dans le domaine de l’immobilier, la crypto-monnaie, le golf, etc.
  • les entreprises vendant des articles de sport
  • etc.

Plus vous serez niché, plus vous deviendrez bon dans ce que vous faites. Plus vous serez reconnu comme un expert de cette niche. Et plus vous pourrez facturer cher (principe de rareté ;)).

Téléchargez votre checklist copywriting !

Recevez votre liste de techniques de copywriting et commencez à écrire du contenu puissant MAINTENANT.

Comment devenir copywriter freelance ?

Étape 1 : Apprendre le copywriting

Logique !

Maîtriser la rédaction web ne suffit pas pour être un bon copywriter. Vous devez, en plus, connaître les techniques d’écriture persuasive, vous exprimer dans un style simple, qui va droit au but.

Il n’y a pas de voie royale pour devenir écrivain publicitaire. La majorité des copywriters sont des auto-didactes. Voici 3 façons “classiques” d’apprendre le copywriting.

Les meilleurs livres de copywriting

J’ai lu des tonnes de livres sur le copywriting. Ceux-ci sont ceux que je recommande à toute personne qui veut se lancer comme copywriter (là, clairement, si vous êtes anglophone, c’est un gros must) :

The Gary Halbert Letters

Version gratuite sur internet : Ch 12345678910111213141516171819202122232425.

Le top, c’est de les photocopier pour pouvoir analyser, surligner, etc.

Ce n’est pas un manuel de copywriting en tant que tel, mais plutôt un recueil de lettres que le fameux copywriter Gary Halbert a adressé à son fils durant son séjour en prison. Gary révèle ses secrets marketing et donne aussi quelques conseils de vie. Un must pour débuter en copywriting et avoir une compréhension profonde du sujet.

Pour les allergiques à l’anglais, je pense que je publierai un résumé des lettres à l’avenir.

La publicité selon Ogilvy 

En 1948, David Ogilvy fonde une petite agence de pub qui deviendra l’un des huit plus grands réseaux publicitaires au monde. Il livre dans son bouquin ses meilleurs préceptes de vente, ceux qui lui ont permis de créer une des meilleures pub de l’histoire avec ce slogan : ” A 100 à l’heure, dans la nouvelle Rolls Royce, le bruit le plus assourdissant est celui de la pendule”.

devenir copywriter

The Adweek Copywriting Handbook

Le grand copywriter Joseph Sugarman vous livre ses enseignements tirés d’un coaching qu’il vendait à l’époque 2 000 $.

Ce livre vous guide pas à pas tout au long du processus de rédaction, vous explique les déclencheurs émotionnels et les éléments qui composent une page de vente irrésistible. J’ai beaucoup apprécié l’approche méthodique.

Attention, c’est un pavé d’environ 400 pages.

Influence et Manipulation

Si vous ne voulez pas passer des heures dans des bouquins de copywriting, alors lisez celui-ci.

Robert Cialdini y dévoile 6 principes de persuasion découverts au fil de ses expériences. Un bouquin facile à lire et qui vous fera plonger dans le cerveau humain de façon inédite. Vous comprendrez alors comment nous fonctionnons et comment adapter votre message pour obtenir le consentement de votre prospect.

À mon avis, vous ne pouvez pas réussir en copywriting sans avoir lu ce livre.

Se former au copywriting en recopiant des pages de vente

Oui oui !

Quand quelqu’un demandait à Gary Halbert comment se perfectionner en copywriting, sa réponse était simple : “Recopiez les pages de vente à succès, à la main.”

Si vous êtes vraiment motivé, je vous conseille de prendre 1 heure par jour pour le faire, en étant ultra-concentré.

Au bout de 50 argumentaires, OK, vous aurez mal à la main. Mais vous aurez saisi les subtilités des techniques de rédaction d’une page de vente. Vous saurez pourquoi les copywriters utilisent telle méthode à tel moment, ce que cela induit, les conséquences sur le prospect, etc.

Là encore, les anglophones sont privilégiés, car les pages de vente légendaires sont en anglais. Voilà un site où vous pourrez trouver des pépites à recopier.

Des exercices pour apprendre le copywriting

Je vous entends d’ici : “Mais Jennifer, justement, où est-ce que je peux trouver des exercices de copywriting ?”

Pas de panique, Jennifer a pensé à tout. Je vais vous donner quelques petits trucs que j’ai trouvés sur le site de Nelville Medhora (copywriter US) à faire au quotidien.

Exercice de copywriting n°1 : transformer les caractéristiques en bénéfices

Facile !

Chaque fois que vous tombez sur une pub ou une fiche produit listant les caractéristiques, cherchez les avantages pour le client. Ça entraînera votre cerveau à le faire dans vos propres pages de vente.

Exemples de transformation :

Caractéristiques Bénéfices client
Graphiste freelance basé à Paris
  • Facilité à rencontrer physiquement les clients locaux
  • Meilleure compréhension de leurs attentes
  • Site de meilleure qualité, qui cible les bons prospects
  • Le client gagne plus d’argent
Baladeur MP3 iPod 1G
  • “1 000 chansons dans votre poche”
Logiciel de planning quotidien
  • meilleure gestion du temps
  • éviter le burnout
Régulateur de vitesse
  • maintenir une vitesse constante sans se fatiguer
  • moins d’accident

 

Exercice de copywriting n°2 : créer son swipe file

En copywriting, un swipe file est un dossier dans lequel vous recensez toutes les pubs, titres, slogans, façons de présenter des caractéristiques ou un prix, etc. qui ont retenu votre attention.

Il vous servira d’inspiration au moment opportun.

Pour vous constituer ce swipe file, c’est simple, regroupez tout dans un même endroit (Evernote, Feedly, tableau Pinterest, galerie de votre téléphone) : les URLS, les captures d’écran, les photos des pages de bouquin… Tout ce que vous trouvez utile pour la rédaction de vos propres page ou tunnels de vente.

Exercice de copywriting n° 3 : couper, couper, couper

Un bon copywriter aime la simplicité. Ayez le réflexe de donner le plus d’informations possible en un minimum de mots.

Une page de vente, même si elle est longue, ne doit jamais ennuyer le lecteur.

Exemples :

  • Version longue : Notre entreprise a l’ambition de révolutionner le monde du sport automobile. C’est pourquoi nous vous présentons aujourd’hui notre gamme de logiciels à la pointe de la technologie. Nous avons travaillé sur des solutions digitalisées afin d’apporter plus de confort et de sécurité aux pilotes de course automobile.
  • Version courte : Nous créeons des logiciels de pointe pour apporter plus de confort et de sécurité aux pilotes automobile.

Même message, avec 4 fois moins de mots.

Chaque fois que vous lisez un argumentaire de vente, entraînez-vous à racoourcir le message au maximum.

Et si vous désirez plus que tout montrer au reste du monde votre don pour la belle écriture, ma foi… ne devenez pas copywriter, mais plutôt écrivain.

Étape 2 : Maîtriser les 5 compétences du copywriter

J’ai identifié 5 compétences de base en copywriting qui sont très recherchées.

Vous pouvez construire toute votre carrière de copywriter sur 2 compétences. Mais vous pouvez aussi apprendre les 5, même si je pense qu’il vaut mieux se spécialiser pour se différencier.

Il s’agit de la rédaction de :

  • page de vente : vous avez compris ce que c’est, pas besoin de me répéter
  • mails de vente : que ce soit pour un lancement de produit ou un tunnel de vente automatisé, à partir du moment où on vend un produit ou un service sur internet, on a besoin d’écrire à sa liste d’abonnés pour les convaincre d’acheter. Cette compétence est très recherchée, surtout chez les web entrepreneurs. Vous devrez rédiger des mails qui donnent envie, mais aussi analyser les taux de conversions pour comprendre ce qui a plu ou déplu aux prospects
  • landing page : toutes les entreprises ont un site web. Et le succès de ce site repose en partie sur la page d’accueil. Avec une proposition de valeur puissante qui parle au lectorat, le taux de conversion explose
  • publicité sur réseaux sociaux : une stratégie d’acquisition de trafic avec la pub FB, Instagram, Pinterest ou autre a aussi besoin de copywriting. Ici, vous ne disposez que de quelques lignes pour inciter les gens à cliquer. Autant dire qu’il faut frapper fort
  • script vidéo de vente : les YouTubeurs, entre autres, ont besoin d’un message efficace et organisé qui tient en haleine. Une bonne idée de niche pour un copywriter

Étape 3 : Se constituer un portfolio de copywriter

Le meilleur moyen de s’améliorer en écriture, c’est…

Attention, roulement de tambours….

Écrire 🙂

Et oui, désolée de vous décevoir. Pas de formule magique, de secret gardé dans les vieux grimoires. Vous voulez devenir copywriter ? Vous n’aurez pas d’autre choix que de gratter du papier.

En recopiant des pages de vente, comme je vous l’ai déjà conseillé. Mais aussi en créant les vôtres.

Prenez différents produits au hasard sur internet (essayez de varier les domaines) et rédigez leur argumentaire de vente. 5,10,15, 20, c’est comme vous le sentez.

Vous pourrez alors vous constituer un portfolio à montrer à vos prospects si vous n’avez jamais eu de vrais clients.

Étape 4 : Trouver des clients

Les clients justement. Qui sont-ils ?

Tous les professionnels qui vendent sur internet. Soit un paquet de monde.

Bien sûr, vous n’allez pas perdre votre temps à envoyer des mails à froid à toute la Terre. La prospection client, c’est tout un art. Il faut d’abord montrer ce que vous valez pour que les gens aient envie de travailler avec vous et personne d’autre.

Vous pouvez toujours vous inscrire sur des plateformes de freelances comme Malt, c’est pas mal pour commencer et vous faire la main. Mais le top, c’est de décrocher une première mission avec un web entrepreneur qui n’hésitera pas à vous recommander s’il est satisfait.

Un truc que j’avais entendu dans une interview aussi, c’est de réécrire une page de vente de qualité moyenne d’un infopreneur. Vous lui envoyez un mail, présentez votre démarche et lui offrez votre argumentaire. Le deal, le voici : si ses ventes se sont améliorées, alors il pourra décider de vous payer en conséquence (il le fera si votre travail lui a rapporté des ventes). Et même mieux, il vous recontactera pour des missions ultérieures.

Aussi :

  • parcourez les groupes Facebook ou LinkedIn
  • inscrivez-vous sur des forums de webmarketeurs

Tentez d’apporter de le valeur dans vos échanges. Vous serez vite remarqué si votre intention est d’offrir votre aide.

Conseils pour être un bon copywriter

Conseil # 1

Apprendre le copywriting, c’est un peu comme apprendre à être un danseur professionnel.

Vous ne pouvez pas vous contenter de lire quelques livres sur la façon de danser et vous attendre à briller en compétition.

Il faut beaucoup de discipline et de volonté pour graver les techniques dans votre cerveau afin qu’elles deviennent des automatismes.

Il n’y a pas de recettes miracle : vous devez continuellement affûter votre épée. Cela signifie écrire des lettres de vente éprouvées À LA MAIN et analyser tous les messages publicitaires que vous voyez afin de voir comment l’améliorer.

Oui, c’est chiant. Mais ça vous rendra meilleur.

Conseil # 2

John Carlton conseillait d’accepter n’importe quel travail de copywriting, à n’importe quel prix. Vous devez vous entraîner à faire du bon travail, à faire face à des clients difficiles pour vous améliorer. Apprenez les bases, acceptez tous les types de missions jusqu’à ce que votre agenda déborde.

Une fois que vous serez copywriter reconnu et à l’aise dans vos baskets, n’ayez pas peur de fixer des tarifs élevés. Si vous êtes excellent, vous êtes irremplaçable.

Conseil # 3

Choisissez un secteur et maîtrisez-le à fond. Aucun concurrent n’en saura plus que vous sur les désirs et les problèmes de la cible.

Conseil # 4

Ne cessez jamais de vous former et de lire.

Les meilleurs copywriters ont des compétences et des centres d’intérêts divers. La soif d’apprendre, la curiosité, les expériences et le goût du travail sont les critères premiers d’un excellent copywriter.

Plus vous avez acquis de modèles mentaux, de connaissances et d’expériences, plus ceux-ci vont créer des combinaisons différentes dans votre cerveau. Plus vous serez capable d’apporter un regard nouveau sur tel ou tel produit.

Alors, toujours envie de devenir copywriter ? Dites-moi en commentaires ce qui vous plaît dans ce métier.

Jennifer

Partagez