Créer un blog est l’un des moyens les plus faciles de gagner de l’argent en ligne.

Mais sans méthode, sans conseils, rares sont ceux qui réussissent. Après quelques années de blogging, j’ai repéré des erreurs communes chez les blogueurs débutants.

Des trucs parfois tout bête, mais qui font perdre un temps énorme. Ce qui explique peut-être que plus de la moitié des jeunes blogueurs jettent l’éponge au bout de 6 mois.

Dans cet article, je vous explique ce qu’il ne faut PAS faire si vous avez un blog.

Rien de bien compliqué. Que du vécu.

Allez, on y va.

1. Écrire sans définir votre public cible et une stratégie de blogging

Pour qui allez-vous écrire vos articles de blog ? S’agit-il de spécialistes en marketing dont les revenus annuels explosent les compteurs ? Ou visez-vous des mamans au foyer sans revenus ?

Sont-ils majoritairement des hommes ou des femmes ? Quels sont leurs points faibles ? Qu’est-ce qu’ils aiment faire pendant leur temps libre ?

Faites attention, vous devez connaître les détails pertinents et spécifiques de votre public. Utilisez ensuite ces informations pour concevoir une stratégie de blog qui plaira à votre public et vous aidera à vous démarquer dans les moteurs de recherche.

Connaître son persona avant de créer un blog

créer un blog

Créez l’avatar (portait-type) de votre prospect pour rendre vos articles de blog plus pertinents et attrayants.

Rédigez une fiche d’identité de votre persona en répondant aux questions suivantes :

  • est-ce un homme, une femme ?
  • quel est son prénom ?
  • quel est son âge ?
  • quel emploi exerce-t-il ? Quelle est sa catégorie socio-professionnelle ?
  • quels sont ces centres d’intérêt ?
  • où habite votre lecteur ?
  • quelles sont les attentes de votre persona ?
  • quels objectifs rêvent-ils d’atteindre ?
  • qu’a-t-il déjà mis en place pour les réaliser ?
  • quels sont ses frustrations ?
  • comment s’informe-t-il ? Quels sites visitent-ils ?
  • quels sont les mots clés qu’il utilise ? (De bonnes idées d’articles de blog pour l’avenir !)

Pour info, il existe des outils en ligne pour créer vos buyer persona de façon très réaliste :

Une fois que vous avez votre lecteur-type, vous avez une longueur d’avance sur tous ceux qui, comme vous, veulent créer un blog et se lancent dans l’inconnu. Connaître son interlocuteur permet d’écrire sur un ton conversationnel et engageant.

Analyser les commentaires de ses concurrents

En tant que blogueur débutant, les informations de votre Google Analytics ne seront sans doute pas pertinentes, voire carrément inexistantes.

Éplucher les commentaires ou les posts sur les réseaux sociaux de vos concurrents vous permettra d’obtenir des données démographiques intéressantes.

2. Ne pas capturer les emails au moment de créer son blog

73% des marketeurs déclarent que l’email est le cœur de leur stratégie (State of Marketing).

L’emailing est le canal de marketing le plus efficace pour les entreprises : 40 fois plus efficace, selon Mckinsey.com, que les réseaux sociaux. Et pour cause, les emails :

  • apportent un trafic régulier vers votre blog ;
  • sont faciles à créer ;
  • fidélisent et engagent votre public (ce sont souvent les premiers à commenter ou à partager) ;
  • génèrent plus de ventes que les pubs Facebook.

Alors, comment convaincre un internaute de passage de vous donner son adresse mail ?

En leur offrant une ressource de valeur, comme un ebook, un cours gratuit, des conseils en vidéo, etc.

Et quant à la manière de capturer des emails, je vous explique tout dans cet article : Mailing List : Comment Faire Exploser son Nombre d’Abonnés ?

3. Ne pas définir de calendrier éditorial

Si vous avez créé un blog dans le but de gagner de l’argent, la rédaction d’article est votre gagne-pain. Vous devez donc prendre l’habitude de publier régulièrement.

Je ne dis pas qu’il faille sortir de vos entrailles un guide de 5 000 mots chaque semaine. Adaptez vos articles en fonction de votre niche et du temps dont vous disposez. Pour bien faire, rien ne vaut un bon calendrier éditorial aligné avec votre stratégie marketing.

Des extensions sur WordPress vous aident à planifier vos articles en un clin d’œil. Je pense notamment à WP Scheduled Posts. C’est gratuit et simple à utiliser :

créer un blog : les erreurs à ne pas commettre

Vous pouvez aussi utiliser un fichier Excel ou Google Drive pour y lister toutes vos idées d’articles sur 1 ou plusieurs mois.

4. Ne pas utiliser de techniques de copywriting

Remarquez comme les blogueurs experts écrivent leurs articles avec subtilité.

Ils vous hameçonnent avec leur titre et leur introduction. Ils sympathisent en glissant ça et là des références à vos problèmes, vos points douloureux. Ils vous offrent des bonus spéciaux.

Vous devriez faire pareil avec votre nouveau blog.

Brian Dean écrit son introduction d’article en utilisant la méthode APP – Accepter, Promettre et Prévisualiser.

créer un blog

1.”Agree” équivaut à “montrer à vos lecteurs que vous connaissez leurs problèmes.

Exemple : 

“Je pense que vous serez d’accord avec moi si je vous dis que perdre 25 kilos paraît insurmontable”.

2. Puis vient la promesse. Vous engagez vos lecteurs en leur prouvant que vous pouvez résoudre leurs soucis.

Exemple : 

“Plus de X personnes ont suivi mon coaching et ont vu la graisse de leur ventre fondre à vue d’œil.”

3. Enfin, vous expliquez que votre article offre une solution.

Exemple :

“Dans cet article, je vais vous montrer la méthode que je préconise et comment vous pouvez l’appliquer quotidiennement pour perdre du poids durablement, sans souffrir.”

Des techniques de copywriting, il en existe bien d’autres. Voici deux articles qui devraient vous intéresser si vous voulez écrire du contenu engageant :

10 Techniques De Copywriting Ultra-Puissantes [LISTE 2020]

28 Astuces de Copywriting qui Scotcheront vos Lecteurs à votre Article

5. Créer un blog et le laisser à l’abandon

Internet est cruel.

Dès que vous arrêtez de publier régulièrement, la courbe de trafic baisse.

La fréquence à laquelle vous écrivez dépend du temps que vous pouvez consacrer à nouveau blog.

Certains blogueurs pourront publier plusieurs fois par semaine quand d’autres n’auront le temps que pour un texte hebdomadaire. Peu importe, vous devez toujours réserver un créneau pour la rédaction de nouveaux contenus.

En effet, publier régulièrement vous permettra :

  • d’affiner votre expertise : plus vous faites des recherches, plus vous connaîtrez votre sujet sur le bout des doigts ;
  • d’en apprendre toujours plus de votre public : la création de contenu vous donne la chance d’interagir avec lui, de répondre à plus de commentaires et de savoir ce que votre public aime vraiment. Sans cela, vous risquez de créer un blog qui ne s’adresse pas aux bonnes personnes ;
  • de booster votre référencement naturel : presque tous les blogueurs qui réussissent vous diront qu’un contenu de haute qualité et régulier est le meilleur moyen de bien se classer sur Google. Le contenu frais attire les robots d’indexation qui reviennent plus souvent sur votre site.

Retenez ceci : vous n’avez pas à publier tous les jours, mais vous devez réserver du temps pour travailler de manière cohérente. Une façon de le faire est de créer des blocs de temps récurrents réguliers dans votre semaine pour travailler sur votre blog.

Établir des habitudes vous aidera à mieux réussir en blogging.

Je vous encourage d’ailleurs à lire mon article sur mes habitudes de rédaction d’un article.

6. Devenir blogueur et harceler son public

rédaction web

Si laisser son blog en friche n’est pas recommandé, publier 10 fois par semaine non plus.

La qualité de vos articles est de la plus haute importance. Et très clairement, publier à outrance vous fera publier de la m….Vous ne pouvez pas écrire juste pour le plaisir de publier quelque chose. Regardez Mark Manson, il ne publie que très rarement, et pourtant, sa liste d’abonnés explose.

Comment font ces blogueurs ?

Leurs contenus sont originaux, excellents, souvent très visuels, longs (pas moins de 1 500- 2 000 mots), ils se soucient de leurs lecteurs.

Des exemples à suivre si vous voulez devenir un blogueur à succès.

Plus d'1 an de contenu offert !

Téléchargez votre liste de 70 idées d'articles de blog pour ne plus jamais être en panne d'inspiration !

7. Trouver un mauvais nom de domaine

Le nom de domaine peut être modifié à l’avenir, mais c’est un processus difficile qui peut être évité en faisant le bon choix dès le départ.

Voici quelques éléments à garder à l’esprit lorsque vous choisissez votre nom de domaine :

  • disponibilité : tapez votre idée sur n’importe quel hébergeur comme OVH ou sur Google Domains pour vérifier la disponibilité ;
  • simplicité : utilisez un nom de domaine facile à écrire, à lire et à prononcer. Évitez les fantaisies pour être original. Les internautes auront du mal à trouver votre site à l’avenir ;
  • n’utilisez pas de nom similaire à d’autres marques, du genre Amagon.com. Vous pourriez être poursuivi. Et puis, si votre domaine est trop similaire, les gens ne se souviendront sûrement pas de vous..

Si vous avez du mal à trouver, rendez-vous sur un générateur de noms de domaines.

8. Oublier le SEO

L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) est un moyen essentiel de générer du trafic vers votre blog. Créer un blog et faire fi du SEO dès le début est pour moi une erreur en blogging. Même si le référencement naturel est une stratégie sur le long terme, il faut bien commencer un jour. Et le plus tôt vaut mieux.

Un, ça vous évitera de devoir retoucher vos anciens articles une fois que vous aurez un peu d’autorité.

Et deux, vous aurez plus de chances de bien vous positionner le plus tôt possible.

J’ai personnellement rédigé des articles optimisés dès le début, et mon premier article sur le copywriting s’est positionné dans les premières places en seulement quelques semaines.

Vous vous demandez quelles sont les meilleures pratiques SEO à implémenter dès le départ ?

Je vous les donne :

  • effectuer une recherche de mots clés avant d’écrire ;
  • comprendre l’intention de l’utilisateur derrière une requête de recherche ;
  • créer des titres optimisés pour le référencement et qui attirent les lecteurs ;
  • insérer des liens internes et externes dans tout votre contenu ;
  • rédiger une méta description convaincante ;
  • optimiser l’URL de votre page.

Pour plus d’infos, je vous invite à lire mon article sur la rédaction d’article optimisés SEO.

9. Zapper les réseaux sociaux

Facebook, Twitter, et surtout Pinterest, sont de bonnes sources de trafic.

Et même si je recommande, durant votre première année de blogging, de concentrer vos efforts sur l’obtention d’un maximum d’inscrits plutôt que tout miser sur les réseaux sociaux, les zapper complètement est une erreur de stratégie.

Si vous êtes en mesure d’établir une présence intéressante sur les réseaux sociaux, vous pouvez considérablement augmenter le trafic vers votre blog.

En effet, adopter une approche proactive peut générer beaucoup d’engagement.

Les médias sociaux offrent également aux gens un moyen simple de vous contacter, de commenter votre contenu et de partager vos créations.

C’est gratuit, vous n’avez donc pas à payer pour cette opportunité en or de vous connecter avec vos lecteurs.

10. Publier sans se faire connaître

Créer un blog et rester dans sa bulle est tout sauf productif.

En vous connectant à d’autres blogueurs, non seulement vous en apprendrez énormément sur les meilleures pratiques en blogging, mais ça vous donnera l’occasion de toucher un public similaire.

Si vous vous demandez comment créer un réseau pour développer votre nouveau blog, voici quelques pistes :

  • rendez-vous à des événements de votre thématique : c’est le meilleur moyen de rencontrer des tas de personnes qui partagent votre passion ;
  • écrire des articles invités : vous publiez sur un site avec une plus grande autorité que le vôtre. Cela crée des backlinks, très bons pour le SEO, et au passage, vous récolterez quelques adresses mails ;
  • demander aux blogueurs de partager votre article super génial. Je l’ai fait, ça marche. Attention, votre contenu doit être de qualité pour que le blogueur accepte de le diffuser sur ses réseaux ;
  • répondre aux commentaires de façon constructive. Peu à peu, les gens se rappelleront de vous et de votre savoir-faire ;
  • faire des interviews d’influenceurs de votre thématique : imaginez que vous teniez un blog sur le golf et pouvoir interviewer Tiger Woods, la classe !
  • rédiger sur des sites communautaires et insérer des liens vers vos meilleurs articles.

Plus de détails dans cet article : Comment Faire Connaître Son Blog et Pulvériser Son Trafic ?

11. Ne pas analyser ses statistiques

En tant que nouveau blogueur, vous ne réalisez peut-être pas la nécessité de suivre vos progrès. Après tout, vous n’avez que 12 visiteurs par jour, à quoi bon ?

Erreur.

Car vous ne saurez pas ce qui fonctionne ou ce qui passe complètement inaperçu. Vous continuerez à produire des articles qui n’intéresseront personne. Baser votre stratégie sur des données réelles est le moyen le plus efficace de faire grandir votre business en ligne.

Quels outils utiliser ?

  • Google Analytics : ce service d’analyse est gratuit et peut être utilisé par tous les blogueurs. Il donne des informations essentielles comme le type d’audience, le nombre de vues par article, la durée de visite des internautes sur telle ou telle page, et bien plus encore. Un incontournable quand on veut créer un blog.
  • SERP Robot : un outil qui permet de suivre le classement Google de vos articles de blog par mot-clé. Vous saisissez l’URL de votre blog, un ou plusieurs mots clés, SERP Robot vous donne votre position sur Google à l’instant T.

créer un blog

12. Ne pas prendre le temps de répondre aux commentaires et aux emails

Je ne comprends pas les blogueurs qui prétendent vouloir aider et qui sont aux abonnés absents quand un inscrit ou un lecteur les sollicite.

Pire. Ils ne répondent pas aux questions des clients qui leur ont acheté une formation, parfois très chère.

Je ne suis pas un modèle en la matière, j’avoue. Je manque souvent de temps pour pouvoir répondre comme je le voudrais à tous les mails que je reçois. Mais j’essaie de le faire du mieux que je peux quand même.

C’est la moindre des choses.

Vous voulez créer un blog ? Pour servir quel objectif ? Quelle cause ?

N’oubliez jamais que ce sont vos abonnés qui vous feront vivre un jour ou l’autre.

13. Se décourager trop vite

Devenir blogueur/blogueuse est un plan en or.

Si on regarde de plus près, très peu de métiers dans le monde permettent de travailler d’où l’on veut, quand on veut, et de toucher de l’argent pendant que l’on dort.

Bon nombre d’infopreneurs ont d’ailleurs surfé sur cette vague pour séduire les internautes.

“Regardez comme c’est facile, je travaille 4 heures par semaine et je bois des cocktails au bord d’une piscine à Punta Cana.”

Sauf que la réalité n’est pas aussi idyllique que ça. Pour réussir en blogging, il faut bosser. Bosser dur.

Écrire un très bon article prend des heures. 10, 15, voire 20. On a déjà fait exploser les compteurs.

Ajoutez à cela le fait de travailler sa présence sur les réseaux sociaux (publications + visuels + réponses aux abonnés), la création de produits à vendre, de vidéos si vous avez une chaîne YouTube (tournage, montage, référencement, etc.), le support client à gérer…

Pour tous ceux qui avaient créé leur blog en pensant qu’il suffirait de balancer quelques articles et de toucher le pactole, la tentation de vite se décourager est grande.

Pensez toujours à apporter beaucoup de valeur à votre public, que ce soit en contenu gratuit ou pas. Écrivez des articles de fond, n’ayez pas peur de travailler dur au début. Vous récolterez les fruits de votre travail un jour ou l’autre.

Voilà, ce sont les erreurs principales que j’ai retenues, si vous en voyez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaire. Ce sera toujours constructif. J’espère que cet article vous aidera à créer un blog qui cartonne. Oh, ne culpabilisez pas, des erreurs, on en fait tous. Moi la première. Je pense notamment aux réseaux sociaux qui ne sont pas les aspects que je gère le mieux en blogging. Mais je travaille à des solutions.

Et c’est ça qui importe au final.

Si vous avez aimé l’article, n’oubliez pas de partager.

techniques de copywriting

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez