devenir rédacteur web
Le métier de rédacteur web

Comment Devenir Rédacteur Web Freelance (et bien gagner sa vie) ?

Devenir rédacteur web fait de plus en rêver.

Travailler à domicile. Pouvoir s’occuper de ses enfants quand on est mère au foyer tout en gagnant de l’argent sur internet. Être digital nomad. Quitter son job et devenir indépendant. Avoir un complément de revenu quand on est salarié ou étudiant.

Être libre.

Le hic, c’est que ce nouveau métier du web est victime de son succès. Nous sommes chaque jour plus nombreux à vouloir nous lancer en rédaction web.

Dans cet article, je vais vous donner la méthode pas à pas pour devenir rédacteur web professionnel.

Qu’allez-vous apprendre ?

  • Pourquoi créer un portfolio classique n’est pas suffisant (et ce que vous devez avoir à la place).
  • Comment vous démarquer de la multitude de rédacteurs freelance du marché (même de ceux qui ont plus d’expérience).
  • Comment faire pour que les clients viennent à vous (et non le contraire).
  • À vivre de la rédaction web. Que dis-je… à BIEN vivre de la rédaction web et à ne plus accepter d’être payé comme si vous viviez dans un pays du tiers-monde.

Qui suis-je et pourquoi je suis sûre de ma méthode ?

  • 2017 : je me lance en rédaction web ;
  • Après avoir perdu mon temps à m’inscrire sur les plateformes de rédaction ou les sites type « 404works » sans véritable succès, j’ai décidé que j’étais assez douée pour trouver mes clients directs ;
  • Fin septembre : j’établis la méthode marketing dont je vais vous parler dans cet article ;
  • 1 an plus tard : je travaille avec 3 clients réguliers, sur une base de 30 heures/semaine environ.

Pour en savoir un peu plus, lisez cet article : « De de 0 à 3 000 €/mois : mon histoire de rédactrice web »

Vous êtes au bon endroit si :

  • vous aimeriez devenir rédacteur web mais ne savez comment faire ;
  • vous êtes déjà rédacteur web mais vous ne dégagez pas assez d’argent pour en vivre.

Bonne lecture.

La rédaction web, c’est quoi au juste ?

devenir rédacteur web

Le rédacteur web écrit pour un site internet, un blog, une appli, etc. Tout ce qui a besoin de contenu en somme. Bon, dit comme ça, ça a l’air fastoche.

Et si je vous dis : recherches, écriture d’article optimisé SEO, relecture, édition, techniques de copywriting, langage HTML.

Ça calme, hmm ?

Et qu’est-ce qu’il rédige, un rédacteur web ?

Ça dépend des jours :

  • articles de blog ;
  • emails ;
  • descriptifs produits pour des sites e-commerce ;
  • articles d’actualité pour des journaux en ligne ;
  • pages de vente ;
  • ebooks ;
  • revues de produits ;
  • contenu des sites web pour entreprises ;
  • communiqués de presse ;
  • sous-titres YouTube ;
  • interviews ;
  • modes d’emploi et tutoriels ;
  • commentaires et avis clients (ça, c’est pas bien!).

Alors, à tous ceux qui pensent qu’être rédacteur web ressemble plus à ça :

devenir rédacteur web

Changez de rêve 🙂

La première action à accomplir pour devenir rédacteur web 

Définir sa niche.

Pourquoi si vite ?

Parce que c’est l’unique façon de vous démarquer très rapidement de la foule de rédacteurs web généralistes.

La première étape vers le succès est donc de trouver une niche rentable.

À lire aussi  De 0 à 3 000 €/Mois : Mon Histoire De Rédactrice Web

Retenez bien ceci : bien choisir le domaine dans lequel vous allez écrire est absolument critique pour le succès de votre entreprise.

Comment faire pour déterminer votre domaine d’expertise ?

Exercice :

Prenez une feuille de papier ou ouvrez un document sur votre ordinateur.

La première chose que je vous recommande de faire est de réfléchir à votre expérience professionnelle. Quels métiers avez-vous exercés ? Quels postes avez-vous occupés ? Quels diplômes avez-vous ?

Couchez toutes vos idées. N’oubliez rien surtout, pas même les samedis baby-sitting quand vous étiez au lycée.

devenir rédacteur web

Ensuite, vous devez vous demander quelles sont vos passions et en lister 7 ou 8. Ça peut paraître beaucoup, mais faites-moi confiance, cet exercice vous permettra de faire un petit travail d’introspection toujours bien utile.

Enfin, réfléchissez à vos domaines d’expertise. Pour les trouver, demandez-vous : « sur quels thèmes mes proches me demandent-ils souvent conseils ? » (parentalité, une langue étrangère, la comptabilité, etc.).

Maintenant que vous avez toutes ces informations en tête, essayez de faire des combinaisons qui vous semblent intéressantes (et réalistes).

Prenez votre temps car cette étape est cruciale pour votre future carrière.

 

À noter : certaines niches sont plus rentables (et offrent plus de travail) que d’autres. C’est le cas pour :

  • l’immobilier ;
  • la finance ;
  • les assurances ;
  • le droit ;
  • la santé.

À vous de voir si vous voulez vous spécialiser dans ces thématiques bankable même si vous n’y connaissez rien. Après tout, il se pourrait que vous finissiez par aimer écrire des guides sur la succession en droit immobilier (LOL).

Mais attention, pour être crédible, vous devrez devenir le spécialiste qui saura convaincre :

  • lisez des livres, des blogs, des magazines…;
  • informez-vous grâce aux documentaires ;
  • formez-vous en prenant des cours sur le sujet.

Une dernière chose…

Rien n’est irréversible. Vous pourrez toujours changer de niche quand bon vous semble si vous ne le sentez pas finalement.

Les 2 meilleures façons de construire son portfolio de rédacteur web

Je vais ici vous dévoiler les 2 meilleures façons de créer des exemples d’articles à montrer à vos prospects, ce que l’on appelle un portfolio.

Allez, go.

Créer son blog

devenir rédacteur web

Avoir un blog est, je pense, un must pour quelqu’un qui souhaite devenir rédacteur web.

Si la technique n’est pas trop votre truc et que vous vous demandez bien comment mettre en ligne ce genre de bestiole, sachez qu’il existe des tas de tutos sur YouTube qui expliquent comment installer un site WordPress.

Alors, allez-y. Lancez-vous ! Vous ne le regretterez pas.

Évidemment, votre blog traitera de votre niche. Et vos articles devront être rédigés de façon à résoudre les problèmes de votre clientèle cible.

Toujours.

Pourquoi avoir un blog quand on est rédacteur web ?

  • Pour montrer à vos prospects que vous gérez niveau écriture et maîtrisez le côté technique de la rédaction web (WordPress, etc.) ;
  • Pour vous positionner en expert de votre thématique ;
  • Pour attirer les clients comme des mouches 😊.

Écrire des articles invités

La meilleure façon de construire un portfolio solide est de rédiger bénévolement pour d’autres sites ou blogs.

Chacun y trouve son compte :

  • l’hôte, qui profite d’un ou plusieurs articles à titre gratuit ;
  • vous : entre vous qui avez rédigé des articles pour de grands noms et un autre rédacteur web anonyme, qui croyez-vous qu’un prospect choisira, hmm ?

Pour trouver ces sites :

  • tapez sur Google « nom de votre niche + article invité » ;
  • commentez de façon pertinente les articles des blogueurs pour lesquels vous voulez écrire. Une fois que vous avez réussi à créer une relation avec lui, proposez-lui de rédiger un article invité.
À lire aussi  Améliorer Son Style d'Écriture : le Secret SURPRENANT de Brian Clark

Cliquez ici pour apprendre à rédiger des articles de blog parfaits. 

L’autre façon de faire

Vous avez compris : il s’agit des plateformes de rédaction web.

Quoiqu’on en dise, elles sont un bon moyen de découvrir le B.a.-ba du métier : le balisage html, les mots clés, etc. Les plus connues sont :

Il y en a que je recommande, d’autres qui sont à fuir (1 centime/mot ? Whaaaaaaaaat ?).

Tout rédacteur web débutant qui se respecte est tenté de passer par les plateformes de rédaction web. Elles sont faciles à trouver et permettent de travailler presque tout de suite (j’ai bien dit “presque” car elles sont victimes de leur succès). Mais les tarifs qu’elles proposent, c’est juste pas possible.

Et de voir que certains rédacteurs acceptent de se faire exploiter de la sorte, ça me met dans un état… comment dire…

Ce n’est pas beau à voir…

devenir rédacteur web

Si vous souhaitez quand même passer par elles pour devenir rédacteur web, allez-y. Apprenez, mais ne vous y attardez pas.

Se lancer grâce aux agences de communication

Elles gèrent la com’ de leurs clients sur Internet. Gros besoin en contenu.

Même principe que les plateformes de rédaction : vous n’avez pas à prospecter. Les agences de communication vous servent les missions sur un plateau. Vous êtes libre d’accepter ou pas.

Le gros plus : c’est beaucoup mieux payé.

Combien ?

Ça dépend des agences. En général, elles paient de 4 à 7 cts le mot.

Si je n’avais qu’une chose à dire, ce serait : foncez !

Et comme je suis sympa, je vous ai préparé une liste de 691 agences marketing à prospecter ;-).

691 agences de stratégie digitale à prospecter!

Téléchargez votre liste de 691 agences de stratégie digitale et commencez à travailler dès maintenant.

Le système marketing qui m’a permis de dégager un salaire dès le 1er mois

Ici, nous allons nous attaquer à quelque chose que la plupart des rédacteurs web redoutent : la prospection.

Parce qu’au bout d’un moment, quand on veut devenir rédacteur web et en vivre confortablement, il faut voler de ses propres ailes.

Quand j’ai commencé en rédaction web, j’ai passé environ 1 mois et demi à m’inscrire sur des plateformes de rédaction.

Bref, je savais que je ne pouvais pas devenir rédactrice web professionnelle en ne comptant que sur elles.

J’ai donc mis en place un système qui a fonctionné et m’a permis de dégager un salaire dès le mois suivant.

1. Surfer sur internet

devenir rédacteur web

Vos prospects sont là, à portée de clics.

Naviguez sur internet, cherchez des sites/blogs qui traitent de votre (ou vos) thématiques et vérifiez 2 ou 3 petites choses :

  • quelle est la position du site en question sur Google ? Visez plutôt ceux à partir de la 2ème page. Ça signifie qu’ils ont des lacunes (SEO, contenu, etc.) que vous pourriez combler ;
  • y a-t-il une partie blog ? Si oui, de quand datent les derniers articles ?
  • le site a-t-il l’air fiable (checkez les fautes d’orthographe, c’est imparable !)
  • faites un tour du côté des réseaux sociaux (YouTube, Facebook, Linkedin, s’il n’y en pas, c’est plutôt mauvais signe). Le prospect est-il actif ? À quand remontent les derniers posts ?
À lire aussi  Devenir Entrepreneur Sur Internet : 4 Métiers d’Écriture Hyper Rentables

Si tout vous semble OK, contactez le site et proposez vos services de rédaction, en prenant bien soin de laisser des liens vers votre blog et/ou vos articles invités.

Quand vous envoyez un email à un prospect pour lui proposer vos services, ne lui expliquez pas ce que vous offrez, mais en quoi vous pouvez l’aider.

Cela fait toute la différence.

Parlez des bénéfices, seulement les bénéfices.

Exemple : ne dites pas « Je maîtrise le copywriting » mais « Le taux de conversion de vos pages de vente va exploser. » Vous saisissez la différence ?

Faites ça tous les jours pendant 1 mois.

OK, ce n’est pas la partie la plus fun du job de rédacteur web. Mais faire de la prospection à froid présente des avantages :

  • vous restez éloigné des plateformes de rédaction ;
  • vous êtes libre de travailler avec qui vous voulez ;
  • vous avez le choix de travailler avec des clients qui paient bien.

2. Créer un compte Linkedin

Quand on est souhaite devenir rédacteur web, Linkedin est “the place to be”.

S’il y avait un seul réseau social à choisir, ce serait celui-là. J’y ai moi-même trouvé l’un de mes plus gros clients.

Soignez bien votre présentation et donnez le plus de détails possibles sur votre parcours, vos passions, etc. (ceci afin de prouver votre expertise sur un sujet).

Votre compte est l’image de votre entreprise. Soyez pro (oui, on oublie la jolie photo de profil avec son chien tout mignon !).

Intégrez des groupes de webmarketing, copywriting et de rédaction web. Faites-vous remarquer en postant des articles utiles à votre communauté et en commentant les posts des autres membres.

(Astuce de pro : soyez le premier à commenter un post, question de visibilité 😊).

Plus vous serez présent socialement, plus on se rappellera de vous. Et surtout de votre expertise.

Il existe deux façons de trouver des groupes :

  • soit en recherchant par nom ou mot-clé ;
  • soit en parcourant ceux que LinkedIn vous recommande.

Acceptez également toutes les invitations (qui sait, ce pourrait être un futur client).

Autre moyen de prospecter sur Linkedin : y aller franco.

Taper votre thématique dans la barre de recherches, sélectionnez les contacts qui vous intéressent et envoyez un message cordial dans lequel vous proposez vos services et quelques liens vers vos meilleurs articles.

Je vous assure, ça marche !

Qui peut devenir rédacteur web ? Les qualités essentielles

Devenir rédacteur web ne requiert aucun diplôme particulier, aucune expérience dans les métiers d’écriture. Vous pouvez me croire, vos clients ne s’attarderont généralement pas sur votre CV.

Et c’est ça qui est absolument génial. En revanche, vous devrez disposer de certaines qualités si vous voulez en vivre.

Lesquelles ?

  • Une très bonne maîtrise du Français: vous ne faites pas de fautes d’orthographe ;
  • Une bonne capacité d’adaptation : entre la rédaction de fiches produits sur des tournevis à celle d’un article de blog en droit immobilier, il n’y a qu’un pas en rédaction web. Vous serez amené à écrire sur des sujets différents. Aussi, vous devrez savoir adapter votre style sans cesse ;
  • Savoir chercher sur le net et synthétiser les informations ;
  • Écrire vite et bien ;
  • Être organisé : cela vaut pour tous les freelances de manière générale. Voilà comment je m’y prends : gestion de mes articles clients sur Trello, traitement des mails à heure fixe dans la journée, Evernote pour tout noter. Et pour les journées où je n’ai pas envie de travailler…. et ben je me mets un coup de pied au derrière ;
  • Être rigoureux : si un client vous demande un article pour lundi 8 h, c’est lundi 8 h. Tant pis pour le film du dimanche soir.

Vous rêvez de devenir rédacteur web ? Vous avez toutes les clés pour réussir. Il n’y a plus qu’à 😉

 

Si vous avez aimé l’article, partagez. Si vous voulez en discuter, commentez. Pour me suivre sur Facebook, c’est . Pour me suivre sur Pinterest, ici.

écrire un article optimisé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez

8 commentaires

  • Stéphanie

    Bonjour Jennifer,

    Merci infiniment pour cet article.
    J’ai une question concernant le démarchage des prospects : comment éviter de « vendre du rêve » ? Même avec un contenu pertinent et optimisé, il n’est pas garanti que la page web apparaîtra sur la première page de Google et/ou que le taux de conversion va monter en flèche. De plus, si le site du client est peu performant ou tout nouveau, la stratégie SEO mettra des mois avant de porter ses fruits. Du coup je ne sais pas comment démontrer au client potentiel qu’il aura des résultats. Pourrais-tu m’éclairer un peu plus là-dessus ?
    Merci 😊
    Stéphanie

    • Jennifer

      Question intéressante.
      Le but n’est pas de vendre du rêve, d’autant plus que le SEO n’est pas une science exacte.

      Si tu as déjà travaillé sur un site et vu des améliorations au niveau du référencement, partage des captures d’écran (de la Google Analytics, des SERP) avec ton prospect. Tu lui prouveras que tes actions ont bel et bien eu un impact sur le SEO. Tu peux aussi constituer un tableau Excel dans lequel tu notes les évolutions du site (position dans la SERP à telle date, 30 jours plus tard, 60 jours plus tard, etc.).

      Si tu n’as jamais travaillé sur un site, dis simplement que tu connais le SEO et que tu sais que telle et telle action ont un impact positif sur le référencement naturel (ce n’est pas toi qui le dis, c’est Google). Précise que tu ne peux pas donner de délai, ni de taux de croissance, mais propose de travailler pour lui un moment et de faire le point 3 mois plus tard.

      Le SEO est une stratégie long terme, mais vraiment efficace.

  • myriam

    Merci pour cet article très complet 🙂
    Je m’interrogeais sur une partie de ton article concernant ton premier salaire.

    Ton titre dit”dès le 1er mois” mais ensuite tu expliques que tu as passé le premier mois à t’ inscrire sur les plates-formes sans succès il me semble ?

    Je t’interroge la dessus car cela fait moins d un mois que j’ai commencé (j ai absolument tout à apprendre..) et pas grand chose ne bouge de mon côté…

    Histoire de me rassurer je me demandais s il était normal de ne pas avoir de retour (intéressant) après moins d un mois de démarchage (une 40 aîne de prospects contactés environ)….

    • Jennifer

      Bonjour Myriam,

      Alors, lorsque je me suis inscrite en tant qu’auto-entrepreneur, j’ai effectivement passé 1 mois et demi à m’inscrire sur différentes plateformes (3 pour être exacte). J’ai décroché une grosse mission au bout d’un mois et demi (qui a duré 2 mois), mais parallèlement, j’ai prospecté ailleurs.
      “Le système marketing qui m’a permis de dégager un salaire dès le 1er mois”, c’est au bout d’un mois de prospection à froid.

Laisser un commentaire