Vous en avez assez d’être salarié dans une entreprise qui ne vous correspond pas ? Vous êtes en plein burn-out et recherchez un métier pour travailler à la maison ? Bref, vous songez à la reconversion professionnelle ? Restez attentif. Dans cet article, vous allez découvrir un métier génial si vous souhaitez changer de vie professionnelle : la rédaction web.

Qu’est-ce qu’un rédacteur web ?

La rédaction web est une de ces nouvelles professions à la mode, née avec l’arrivée d’internet.

Un rédacteur web rédige des contenus destinés à être publié sur un site web : de l’article de blog à l’e-book, en passant par les descriptions de produits pour un site e-commerce ou encore des newsletters et des pages de vente.

Mais ce n’est pas tout. Selon les clients, il doit aussi :

  • rechercher des mots clés pour bien référencer ses textes ;
  • trouver des titres accrocheurs ;
  • intégrer les contenus sur WordPress ou un autre CMS ;
  • élaborer une stratégie digitale pour ses clients.

Un rédacteur web exerce principalement en freelance, ce qui lui donne la possibilité de gérer ses missions comme il l’entend.

La liberté.

C’est d’ailleurs souvent ce qui pousse les aspirants écrivains 2.0 à changer de vie professionnelle.

Séduit(e) ? Découvrez mon guide complet pour tout savoir sur la rédaction web.

Quelles sont les qualités d’un écrivain freelance ?

Réussir en rédaction web n’est pas donné à tout le monde. Certes, les rédacteurs web, ce n’est pas ce qui manque. Mais trouver un bon rédacteur freelance, c’est une autre paire de manches.

Voici, à mon sens, les qualités indispensables pour se démarquer :

  1. Une excellente maîtrise du français : les textes ne doivent contenir aucune faute ni erreur de style. C’est le critère essentiel. Si vous n’êtes pas ami(e) avec l’orthographe, passez votre chemin.
  2. La rigueur : bosser comme freelance implique une discipline de fer. Si vous avez tendance à vous laisser aller à la moindre occasion, à barboter dans la piscine alors que le client attend son texte, peut-être n’êtes vous pas fait pour ce métier.
  3. La curiosité : avant d’écrire un texte, vous aurez besoin de vous documenter. Si vous n’aimez pas farfouiller sur le web pour découvrir de nouvelles choses, next !
  4. L’esprit de synthèse : une fois les recherches faites, il faut tout reformuler rapidement pour obtenir un nouveau texte, encore meilleur que ceux déjà publiés sur le web.
  5. La fiabilité : le client doit pouvoir compter sur vous. S’il vous demande de livrer le texte mardi à 16 h tapantes, arrangez-vous pour respecter le contrat (et envoyez-le le lundi à 10h 😊).
  6. La rapidité : dans les recherches, la synthèse, l’écriture… Plus le rédacteur web est rapide, plus il est rentable.

Comment changer de vie professionnelle et se lancer en rédaction web ?

La rédaction web regroupe un ensemble de compétences comme :

  • le SEO (ou référencement naturel) : consiste à écrire des contenus de sorte qu’ils plaisent à Google et qu’ils soient positionnés dans les premières places des pages de recherche. Un article bien référencé obtient forcément plus de clics, donc plus de trafic. Donc plus de CA pour votre client ;
  • les bonnes pratiques d’écriture pour le web : écrire sur internet obéit à des codes bien spécifiques. Vos textes doivent apporter de la valeur au lecteur tout en éveillant son intérêt ;
  • le copywriting : c’est l’art d’utiliser les mots pour vendre. « L’Oréal, parce que vous les valez bien » est un message copywrité par exemple ;
  • le storytelling : consiste à raconter une histoire pour personnaliser l’offre afin de mieux vendre ;
  • le webmarketing : l’ensemble des techniques de marketing pour se faire connaître sur internet ;
  • la recherche de clients.

Autant vous le dire tout de suite : on ne s’improvise pas rédacteur professionnel du jour au lendemain.

Alors bien sûr, se former seul dans son coin en regardant des vidéos YouTube ou en écumant des blogs est possible. Mais ça risque de vous prendre pas mal de temps. Et quand on a envie de changer de vie professionnelle, c’est bien souvent tout de suite maintenant. Pas dans 2 ans.

Pour mettre toutes les chances de son côté, mieux vaut donc miser sur une bonne formation en rédaction web qui vous apprendra toutes les ficelles du métier. En 4 à 6 mois, vous pourrez déjà facturer vos premiers clients.

Peut-on vraiment vivre de ce métier du web ?   

Je sais ce que vous pensez : “Changer de métier pour devenir rédacteur web, OK. Mais si c’est pour manger des pâtes à l’emmental toute l’année, non merci.”

Et vous avez bien raison d’avoir peur. J’étais comme vous, moi aussi.

Peur de lâcher un job et de ne plus pouvoir payer les factures. Peur d’échouer. Du regard des autres.

Je me suis lancée et je peux l’affirmer aujourd’hui haut et fort : “Oui, la rédaction web est un vrai métier qui rapporte des pépettes”. Beaucoup de pépettes même, si l’on s’y prend bien.

Alors, la question qui vous brûle les lèvres….. Combien gagne un rédacteur freelance ?

Là encore, rien n’est gravé dans le marbre. Certains gagnent le SMIC quand d’autres perçoivent 4 000  ou 5 000 € par mois.

Tout dépend de votre expérience, des sujets sur lesquels vous rédigez, des clients que vous avez (et s’ils sont prêts à payer le prix fort pour une prestation de qualité). Je dirais, d’après les témoignages que j’ai pu lire ici et là, qu’un rédacteur web lambda perçoit en moyenne 2 000 €/mois au bout d’un an.

Pas mal. Et je dirais même plus : génial pour un travail à domicile.

Comment trouver des clients en rédaction web ?

Je veux savoir comment trouver des clients, les fidéliser et bien gagner ma vie !

Peut-on changer de vie pro et devenir rédacteur web sans diplôme ?

Sans problème.

La profession n’étant pas réglementée, tout le monde peut se déclarer écrivain indépendant. Que vous ayez un CAP boucherie ou un doctorat en psychologie, vous pouvez devenir rédacteur web. Aucun client ne vous demandera votre CV avant de rédiger un article.

Non.

Ce qu’ils préfèrent, ce sont les URLs des contenus que vous avez déjà écrits.

C’est ça qui est complètement génial.

C’est ça qui rend le métier très concurrentiel aussi.

Mais ne vous méprenez pas, si vous n’avez pas les qualités que j’ai citées plus haut, aucune chance de percer. Vous pourrez vous inscrire en micro-entreprise, chercher des clients, faire comme si vous étiez un professionnel….

Mais vous gagnerez des cacahouètes. Le genre de salaire à faire mourir de rire un ouvrier du Bangladesh. C’est dire !

Bilan de compétences : suis-je compétent(e) pour ce métier du web ?

Vous êtes convaincu(e) que ce métier est fait pour vous ? Attendez avant de changer totalement de vie et de poser votre démission.

Je suis rédactrice freelance depuis un petit moment déjà. D’après mon expérience, voici les questions à se poser absolument.

Pourquoi est-ce que je veux me lancer en rédaction web ?

Demandez-vous ce qui vous anime. Les raisons pour lesquelles vous voulez vous reconvertir professionnellement.

Avez-vous une passion pour l’écriture ? Ou pensez-vous que ça viendra forcément avec le temps ?

Désirez-vous construire une entreprise pérenne et vous améliorer constamment ? Ou souhaitez-vous juste toucher un complément de salaire sans vous prendre la tête ?

Voulez-vous devenir rédacteur web car c’est un bon moyen d’économiser sur les frais de nounou (après tout, écrire un article tout en surveillant les jumeaux qui se chamaillent, ça ne doit pas être si compliqué !) ?

Ou avez-vous envie de vous consacrer pleinement à votre activité indépendante et tout déchirer ?

Faites le point sur votre pourquoi. C’est lui qui influera sur votre motivation à changer de vie professionnelle.

Suis-je prêt(e) à consacrer temps et énergie à ce projet ?

Devenir un bon rédacteur professionnel prend du temps. En comptant la durée de formation, je dirais qu’il faut 1 an minimum pour bien appréhender le métier.

Il faut aussi prendre en compte que les métiers du web évoluent constamment. Pour rester à la page, vous devrez toujours lire, vous informer et apprendre de nouvelles compétences. Sans oublier la recherche de nouveaux clients à intégrer dans l’emploi du temps.

Demandez-vous si vous êtes assez motivé pour mener de front tous les aspects du métier de rédacteur web indépendant.

Vais-je supporter la solitude du freelance ?

OK, pour le moment, l’idée de ne plus revoir Martine la standardiste ou devoir vous taper des réunions avec Bruno-j’ai-tout-fait-j’ai-tout-vu vous réjouit.

Mais une fois l’euphorie des premières semaines passées, serez-vous épanoui seul dans votre bureau, face à votre HP 15.6 pouces, performant certes, mais tellement silencieux ?

Sérieusement, la solitude du freelance, personne n’y pense. Mais je connais quelques personnes qui sont retournées à un job salarié au bout de quelques mois d’activité parce qu’ils ne supportaient pas cette façon de travailler. Considérez donc ce point avant de changer de vie professionnelle.

Comment je gère ça, personnellement ?

Bon, je suis de nature assez solitaire, donc ça aide.

Mais une fois la journée de travail finie, je reçois de la famille, je vais faire du sport avec des amis. Le weekend, idem, je sors, je vois du monde. Un freelance ne vit pas forcément comme un ermite. Et puis, ne pas passer 2 heures à la machine à café avec des collègues me permet d’être focus sur mon travail. Résultat : je suis plus productive, et je finis plus tôt 😉

Serai-je persévérant(e) ?

Avant de devenir autonome financièrement, vous allez chercher des clients, écrire des centaines de mails sans réponse, faire des tests gratos, écrire pour des plateformes de rédaction qui vous paieront une misère.

Bref, être rédacteur web débutant nécessite une certaine pugnacité.

Si vous êtes du genre à jeter l’éponge au moindre obstacle, pas sûre que cette voie soit faite pour vous.

Je pense qu’on est bon 😊. Si, après avoir lu cet article, vous êtes sûr(e) que la rédaction web est faite pour vous, je n’ai qu’un seul conseil à vous donner : lancez-vous et oser changer de vie professionnelle.

 

 

 

Partagez