Chaque semaine c’est la même rengaine. Vous vous asseyez à votre bureau, ouvrez votre ordinateur, prêt à rédiger votre article.

Vous vagabondez sur vos blogs favoris, Pinterest, Facebook… YouTube, Instagram…, re YouTube… re-blogs favoris.

La pression monte tout doucement. Plus que 12h avant l’envoi de votre newsletter.

Sur quoi allez-vous bien pouvoir écrire ?

Vos lecteurs vous attendent. Vous le savez. Vous leur avez promis quand vous avez commencé votre blog : 1 article tous les lundis.

C’était ça le deal.

Ça semblait facile vu de loin. C’est d’ailleurs ce qu’on vous avait promis.

Les revenus passifs, la Rolex en or, les cocktails au bord d’une piscine. Tout ça en faisant le minimum syndical.

Foutaises.

Ce dont vous vous rendez compte vous, au bout de 6 mois de blogging, c’est que pondre une idée d’article, là, maintenant, tout de suite, c’est aussi douloureux qu’une bonne tourista doublée d’une crise d’hémorroïdes 😉

Je vais vous le dire tout de suite : tenir un blog ne devrait pas vous faire autant souffrir.

Le secret de la réussite tient en un seul mot : PLANIFICATION. Pour faire court, vous avez besoin d’un calendrier éditorial.

Ça tombe bien, je vous explique comment générer des tonnes d’idées de contenus web en quelques minutes.

Un calendrier éditorial : c’est quoi ?

Un calendrier éditorial est un planning écrit indiquant quand et où vous prévoyez de publier du contenu à venir. Vous pouvez créer un calendrier éditorial pour vos réseaux sociaux, votre blog, votre chaîne YT, votre podcast.

On y trouve toutes sortes d’informations importantes, comme :

  • le titre de vos contenus
  • le type de contenu : article de blog, infographie, podcast, vidéo YouTube, ebook, etc.
  • les mots clés visés
  • la catégorie
  • le statut : idée, soumis, en cours de rédaction, à relire, planifié, publié
  • la date de publication
  • la destination : blog ? Réseaux sociaux ? Article invité ?
  • la cible : À quel type de lecteur est destinée la cible
  • les sources d’inspiration
  • les partenariats

Pourquoi vous avez besoin de planifier vos contenus ?

L’avantage principal de créer un calendrier éditorial, c’est que ça facilite la vie. Une stratégie de contenu peut être un vrai casse-tête à élaborer. Entre le contenu à produire, les posts sur Facebook, Instagram, LinkedIn…et les campagnes de marketing par email, il y a de quoi perdre la tête.

On est bien loin de la Semaine de 4 Heures (Tim Ferriss, si tu passes par là 😉).

Pour vous en sortir et gérer votre business en ligne d’une main de maître, vous devez PLA-NI-FIER.

En plus de vous aider à avoir les idées au clair, vous gagnerez un temps considérable. Finies les heures perdues à naviguer sur le web à la recherche d’inspiration pour votre prochain article. Vous savez ce sur ce quoi vous allez rédiger, vous ouvrez votre ordinateur et c’est parti.

Autre avantage : vous planifiez votre contenu en fonction de vos objectifs marketing et commerciaux. Non plus selon votre inspiration du moment. Et ça, ça fait toute la différence.

Si votre objectif est d’obtenir plus de prospects à partir de vos articles, vous rechercherez les types de sujets qui intéressent votre public et des idées de bonus à proposer en rapport avec ces idées. Et là, vos conversions vont exploser.

Créer un calendrier éditorial vous aidera aussi à prendre le temps de rechercher les bons mots clés et donc à améliorer le référencement naturel de votre site. Vous aurez analysé les volumes de recherche et la concurrence d’une requête en amont. Tout bien comme il faut. Vous n’aurez plus qu’à piocher dans votre planning de publication pour savoir quels mots clés utiliser dans votre contenu.

Enfin, planifier ses articles aide à avoir une vision d’ensemble et d’équilibrer votre contenu entre les différentes catégories. Pratique pour vous assurer de ne pas publier 10 études de cas/infographies/interviews à la fois. Ou deux guides qui couvrent le même sujet. Vous avez votre stratégie marketing pour les prochains mois sur un seul écran.

Et si vous avez plusieurs types de personas, vous ne lèserez personne.

Donc, on récapitule. Avoir un calendrier éditorial vous aidera à :

  • être super organisé et ne pas finir en burn-out
  • gagner du temps
  • obtenir plus de conversions en rédigeant du contenu qui intéresse vos lecteurs
  • améliorer votre SEO
  • garder une cohérence pour satisfaire tous vos personas

Si après avoir lu ça, vous ne mettez pas en place de planning éditorial, là, désolée, je ne peux plus rien faire vous 😉

Comment créer un calendrier éditorial : 5 étapes

Comprendre ses besoins

Il n’y a pas de calendrier éditorial parfait – tout dépend de vos besoins. Néanmoins, il y a un certain nombre de questions à se poser avant de se lancer, comme :

  • Quelle est ma fréquence de publication ? Publiez-vous tous les jours sur les réseaux sociaux, votre chaîne ? Une fois par semaine ? Peut-être plusieurs fois par jour ?
  • Combien de types de contenus allez-vous proposer ?
  • Combien de personnes utiliseront ce calendrier éditorial ? Si vous êtes blogueur professionnel par exemple, vos rédacteurs peuvent-ils collaborer et proposer des commentaires directement sur le calendrier ?
  • Quelles sont les différentes étapes du contenu avant sa publication ?
  • Quel format utiliserez-vous pour organiser ce calendrier ? On en parle après.

Note: si vous souhaitez créer un calendrier éditorial pour les réseaux sociaux et que vous vous demndez à quelle fréquence publier, le site Sproutsocial recommande ceci :

  • page Facebook : 1-2 par jour
  • Twitter: 3-10 fois par jour
  • Instagram: 1-3 par jour
  • Instagram Stories: 2-5 fois par jour
  • Pinterest: 3-20 fois par jour
  • LinkedIn: 1-2 fois par semaine

Définir ses objectifs marketing

Commencez par définir vos objectifs commerciaux. Quelle est la finalité de votre blog, votre podcast, votre chaîne YouTube ? Quelle est celle de vos futurs contenus, de manière individuelle ?

Comment votre content marketing peut-il vous aider à atteindre ces objectifs ?

Une fois que vous le savez, vous pouvez définir des objectifs marketing clairs, tels que :

  • générer plus de trafic vers votre site
  • améliorer votre optimisation pour les moteurs de recherche
  • promouvoir vos nouveaux services et produits
  • améliorer la notoriété digitale et la portée de votre marque
  • fidéliser votre public cible et vos clients
  • générer plus de prospects et de conversions pour construire votre liste
  • avoir de nouveaux clients et faire plus de ventes
  • explorer un nouveau marché

À ce stade, vous avez une idée approximative du type de contenu que vous devez créer pour atteindre ces objectifs. Par exemple :

  • pour générer plus de prospects, créez plus de lead magnets
  • pour générer plus de trafic vers votre site, créez du contenu qui attire les lecteurs (comme des listes, des guides pratiques)
  • pour améliorer l’optimisation des moteurs de recherche, créez un contenu qui non seulement apporte de la valeur à votre public, mais qui cible des mots clés spécifiques
  • pour fidéliser, concentrez-vous sur un contenu qui apporte beaucoup de valeur à votre public (ebooks, webinaires, guides détaillés)
  • pour générer de nouveaux clients et faire plus de ventes, créez plus de contenu sur vos propres produits (comme des études de cas)

Analyser vos statistiques

Créer un calendrier éditorial passe aussi par une phase d’analyse de vos données.

Recherchez ce que votre audience préfère grâce à votre Google Analytics ou des outils comme Buzzumo pour analyser le contenu le plus performant dans votre niche.

Quelles données regarder ?

  • Quels types de contenu génèrent le plus de partages ?
  • Quels sont les titres les plus efficaces ?
  • Quels formats fonctionnent le mieux avec votre public ? (contenu court ou long, listes, guides pratiques, etc.)
  • Quels sujets sont les plus populaires ?
  • Lequel de vos contenus génère le plus de trafic / de prospects /etc.?

Rechercher des idées d’articles

Les commentaires sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont d’excellents générateurs d’idées. La prochaine fois que vous vous promènerez sur Facebook ou Instagram pour suivre les influenceurs de votre niche, passez les posts et les commentaires au laser. Plutôt que de scroller, de lire furtivement ce qui se dit, sans réel objectif, demandez-vous :

  • Pourquoi le sujet a-t-il suscité la controverse ?
  • Qu’est-ce qui a fait commenter les gens ?
  • Sur quel problème les gens ont-ils le plus commenté ?
  • Quelles étaient leurs réponses ?
  • Ont-ils posé des questions ?

Il est fort à parier que vous trouverez des dizaines d’idées d’articles de cette façon.

Les sites de questions-réponses comme Quora

Quora, vous connaissez ?

C’est un site sur lequel des personnes comme vous et moi posent des questions sur tout un tas de sujets.

Ça va de “Avez-vous déjà goûté de la viande cuite sur un bloc de sel ?” à “Dans la vie, qu’avez-vous appris trop tard ?”.

En filtrant les sujets qui vous intéressent, vous allez tomber sur des pépites et des tas de sujets pour vos prochains contenus web.

La recherche sur Quora a un double avantage pour vous :

  1. Vous pouvez répondre aux questions sur le site et mettre un lien vers votre site (= augmentation du trafic et de vos inscrits)
  2. Vous avez accès à des centaines de questions que se posent votre cible. Vous pourrez même reprendre les questions telles quelles pour vos titres.

Les questions/préoccupations de vos clients

Une astuce toute bête pour créer un calendrier éditorial qui plaira à coup sûr à vos lecteurs.

Au moment où ils vous donnent leur adresse mail en échange d’un bonus, demandez-leur quel(s) problème(s) ils rencontrent. C’est à ce moment que vos prospects sont les plus réceptifs. Vous collectez leurs réponses dans un fichier et y revenez pour élaborer une stratégie éditoriale qui colle à 100% aux besoins de votre audience.

J’ai fait ça pendant un moment et j’ai récolté plus de 700 réponses. De l’or en lettres 🙂

Cet article est d’ailleurs la réponse à un problème récurrent que j’ai identifié.

Les sites de vos concurrents

Il n’y a pas de honte à apprendre de quelqu’un d’aussi ambitieux et talentueux que vous 🙂

Faites une liste de vos concurrents. Regardez sur quoi ils écrivent, pourquoi ils le font. Lisez leurs commentaires, regardez le nombre de partages de leurs articles. Quelles sont leurs vidéos/articles les plus populaires ?

Mais attention, ne copiez pas leurs articles. Le duplicate content est très mauvais pour votre SEO et votre crédibilité en général. Ce que vous devez faire, c’est observer de façon analytique.

Les interviews d’experts

Contactez un professionnel de votre secteur ou un influenceur pour une discussion approfondie sur votre domaine. Cette interview pourra vous aider à voir votre sujet sous de nouveaux angles. Génial pour rédiger des tonnes de futurs articles.

Plus d'1 an de contenu offert !

Téléchargez votre liste de 70 idées d'articles de blog pour ne plus jamais être en panne d'inspiration !

Surveiller ses résultats et optimiser sa stratégie

Relax cher ami, un calendrier éditorial, ce n’est pas la Constitution française, rien n’est gravé dans le marbre.

Je dirais même qu’il faut surveiller de près vos résultats (trafic, conversions…), optimiser votre calendrier et changer votre stratégie de marketing de contenu si c’est nécessaire.

Par exemple, si vous avez essayé un nouveau lead magnet et qu’il ne vous a pas apporté assez d’inscrits, essayez de comprendre pourquoi et comment vous pouvez améliorer ça à l’avenir.

Conclusion : surveillez vos résultats tout en gardant à l’esprit vos objectifs marketing et apportez des modifications à votre stratégie et à votre calendrier en conséquence.

Quel format pour son calendrier éditorial ?

Là, vous avez l’embarras du choix. C’est selon vos affinités.

Personnellement, j’utilise Excel pour mon calendrier éditorial pur et dur. Voici ce que ça donnerait pour un blog bien-être :

écrire vite et bien

Et Trello pour visualiser mes futurs articles et les planifier :

outils de rédaction web

Mais vous avez aussi Google Sheets qui est très bien :

calendrier éditorial

Pour un calendrier éditorial pour les réseaux sociaux, vous avez aussi Buffer et Hootsuite. Ces outils vous permettent de :

  • programmer vos publications à l’avance
  • créer le calendrier en ligne de vos publications (sous forme de file d’attente)
  • d’analyser les stats’ de vos publications
  • créer un calendrier (pour Hootsuite)

À vous de voir ce qui vous semble le plus pratique.

Voilà, vous avez maintenant des pistes concrètes pour trouver des tas d’idées de contenus et créer un calendrier éditorial parfait !

Et vous, où trouvez-vous l’inspiration ? Êtes-vous du genre organisé ou publiez-vous à l’instinct ? Dites-nous en commentaires 🙂

 

Partagez